Hespérie poivrée (Amblyscirtes hegon) (Scudder, 1864)

Description : Petite hespérie (envergure : 18 à 22 mm) brun foncé, l'A. hegon se reconnaît à la série de petites taches blanches qui, sur l'aile antérieure, forment une ligne courbe depuis la costa, et aux franges de ses ailes, qui sont blanches et fortement entrecoupées de taches brun foncé. En dessous, l'aile postérieure et l'extrémité de l'aile antérieure sont grises, faiblement teintées de verdâtre, surtout chez les spécimens frais. Les taches blanches de l'aile antérieure sont répétées en dessous. La face inférieure de l'aile postérieure est foncée et ornée d'une suite indistincte de taches pâles liées les unes aux autres.

Répartition géographique : L'Amblyscirtes hegon vole dans la majeure partie de l'est des États-Unis et, dans le sud du Canada, de la Nouvelle-Écosse au Manitoba. Vers le nord, il se rencontre jusqu'à Bathurst au Nouveau-Brunswick, à l'Île-d'Orléans au Québec, à Quibell en Ontario et au lac Singush au Manitoba. Sa présence a été signalée une fois en Saskatchewan, à Armit.

Espèces semblables : L'hespérie violacée (A. vialis) ressemble à l'hespérie poivrée et vole souvent en sa compagnie dans l'Est. Elle s'en distingue par la distribution des taches blanches sur l'aile antérieure, qui sont confinées à l'aire costale, et l'absence de taches en dessous de l'aile postérieure. Dans l'Ouest, l'hespérie poivrée peut être confondue avec l'A. oslari et l'A. simius, mais ces dernières n'ont pas de taches blanches sur l'aile antérieure. [images comparatives]

Stades immatures : La chenille est vert pâle, avec une bande vert foncé sur le dos et des bandes blanches sur les côtés. La tête est brun foncé, avec des rayures et des bandes verticales plus pâles. À l'état larvaire, l'hespérie poivrée se nourrit sur diverses graminées, dont le pâturin des prés (Poa pratensis), des faux-sorghos (Sorghastrum nutans et S. secundum) et, aux États-Unis, l'Uniola latifolia.

Abondance : L'hespérie poivrée est peu commune à l'échelle de son aire au Canada.

Période de vol : L'A. hegon produit une seule génération par année et vole à la fin de mai et en juin.

Comportement et habitat : L'hespérie poivrée est souvent observée en milieu boisé en train de se nourrir sur des fleurs de chèvre-feuille et de lilas, mais toujours en faible nombre. Elle est fréquemment observée autour des petites mares boueuses sur le bord des chemins forestiers.

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.