Anthocharis stella (W.H. Edwards, 1879)

Description : L'A. stella se distingue facilement de l'A. sara à la couleur vert mousse pâle de ses marbrures en dessous de l'aile postérieure. Chez le mâle, les ailes sont blanches, faiblement teintées de jaune, en particulier l'aile postérieure, tandis que chez la femelle, elles sont jaune clair. En comparaison de l'A. sara , la bande noire qui sépare la tache orange du centre de l'aile antérieure est plus diffuse chez le mâle, révélant ainsi davantage la tache discoïdale; cette bande fait complètement défaut chez la femelle. Envergure : 29 à 41 mm.

Répartition géographique : L'A. stella se rencontre dans la Sierra Nevada et les Rocheuses depuis la Californie et le Wyoming jusqu'au centre de l'Alberta et de la Colombie-Britannique. Contrairement à l'A. sara , il ne se rencontre pas le long de la côte, ne dépassant pas vers l'ouest Pemberton et le mont Whistler.


Données sur les collections de spécimens

Espèces semblables : L'A. sara voir les commentaires ci-dessus.

Stades immatures : La chenille est semblable à celle de l'A. sara et se nourrit également sur diverses plantes herbacées de la famille de la moutarde.

Abondance : Cette espèce forme des colonies localisées mais peut être assez commune.

Période de vol : L'A. stella vole de la fin d'avril à la fin de juin dans la plupart des régions du Canada où il est présent, mais il se rencontre jusqu'au milieu de juillet à des altitudes plus élevées.

Comportement et habitat : L'A. stella est généralement observé dans les milieux secs et dégagés, comme les flancs de montagne envahis par les armoises, les pinèdes clairsemées et les canyons, mais aussi dans les prés subalpins secs.

Observations : Encore récemment, l'A. stella était considéré comme une sous-espèce de l'A. sara . En Californie, les deux « sous-espèces » cohabitent sans s'hybrider dans les contreforts de la Sierra Nevada. Des analyses moléculaires ont confirmé le statut distinct de ces deux espèces (Geiger et Shapiro, 1986).

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.