Boloria epithore (W.H. Edwards, 1864)

Description : Le Boloria epithore a le dessus des ailes orange brillant, avec des taches et des barres noires. Ces marques sont petites et bien espacées vers le bord des ailes. L'apex de l'aile antérieure est arrondi. En dessous, l'aile postérieure est brun violacé, avec une bande médiane de taches irrégulières jaunes et une tache blanche en forme d'enclume sur le bord costal. Envergure : 34 à 44 mm.

Sous-espèces : La sous-espèce chermocki se rencontre le long de la côte de la Colombie-Britannique, tandis que la sous-espèce uslui, plus foncée, vole dans la région intérieure de la Colombie-Britannique et en Alberta.

Répartition géographique : Le Boloria epithore est une espèce de l'ouest de l'Amérique du Nord dont l'aire s'étend de la Californie jusqu'au Canada. Il atteint son abondance maximale près de la frontière canado-américaine, dans le sud de la Colombie-Britannique et le sud-ouest de l'Alberta. Sa présence a été mentionnée une fois au Yukon, dans les montagnes, au sud-ouest de Haines Junction.


Données sur les collections de spécimens


Espèces semblables : Le boloria des prés (B. bellona) ressemble au B. epithore, mais son aile antérieure est plus étroite et subtronquée apicalement. [images comparatives]

Stades immatures : La chenille est grise, avec le dos noir et les côtés striés de noir et marqués d'une rayure rouge. Elle se nourrit de violettes.

Abondance : Le B. epithore  est le boloria le plus abondant dans le sud de la Colombie-Britannique, mais il devient de moins en moins commun vers le nord.

Période de vol : Le B. epithore vole en juin et en juillet, plus tôt en saison à faible altitude.

Comportement et habitat : Le B. epithore se rencontre principalement en terrain montagneux et au pied des montagnes au Canada. Il fréquente surtout les clairières ensoleillées dans les forêts mixtes, mais il s'aventure également dans les prés et sur le bord des routes.

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.