Callophrys affinis (W.H. Edwards, 1862)

Description : Chez la sous-espèce présente au Canada, le dessus des ailes est gris suffusé de havane, en particulier chez la femelle. L'aile postérieure est dépourvue de queue. En dessous, les ailes sont vert jaunâtre brillant, et la ligne postmédiane blanche présente chez la plupart des espèces apparentées est indistincte ou absente. Envergure : 20 à 28 mm.

Sous-espèces : Seule la sous-espèce washingtonia est présente au Canada.

Répartition géographique : Aux États-Unis, ce porte-queue de l'Ouest se rencontre d'ouest en est de la Californie au Colorado et, vers le nord, jusque dans l'État de Washington. Au Canada, il a été observé seulement dans le sud de la région intérieure de la Colombie-Britannique.


Données sur les collections de spécimens


Espèces semblables : Le Callophrys sheridanii présente en dessous de l'aile postérieure une ligne postmédiane de points blancs bien visible. [images comparatives]

Stades immatures : La chenille est verte ou rouge, avec des stries sur chaque segment et une ligne blanche sur le dos. Elle se nourrit principalement sur l'ériogone fausse-berce (Eriogonum heracleoides, Polygonacées) (Dennis St.-John, comm. pers.).

Abondance : Le Callophrys affinis est peu commun et forme des populations localisées. Il est considéré comme une espèce vulnérable à l'échelle de son aire restreinte au Canada (Guppy et al., 1994).

Période de vol : Au Canada, cette espèce a été observée principalement du début de mars au milieu de juin.

Comportement et habitat : Le C. affinis se rencontre dans les arbustaies à armoise et les prés situés au sommet de petites collines et s'éloigne rarement de sa plante hôte. Lorsqu'ils sont dérangés, les mâles reviennent souvent se percher au même endroit peu de temps après s'être envolés.

Observations : Dans l'ouest des États-Unis, le C. affinis fait partie d'un complexe englobant un certain nombre d'espèces et de sous-espèces semblables qui s'hybrident dans certaines régions, mais apparemment pas dans d'autres. Le nombre d'espèces reconnues parmi ce groupe varie de deux à sept.

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.