Chlosyne acastus (W.H. Edwards, 1874)

Description : Le Chlosyne acastus ressemble au C. palla. Le dessus des ailes est orange et noir, avec le motif « en toile d'araignée ». Par contre, en dessous de l'aile postérieure, les bandes pâles sont blanches au lieu de jaune crème, et les bandes foncées, rouge-orange plus pâle au lieu de rouge brillant. La femelle est semblable au mâle ou légèrement plus pâle. Envergure : 33 à 44 mm.

Sous-espèces : Seule la sous-espèce nominale se rencontre au Canada.

Répartition géographique : Le C. acastus est présent dans l'ouest des États-Unis jusqu'au Nebraska, vers l'est. Au Canada, il se rencontre dans le sud de l'Alberta et de la Saskatchewan, uniquement dans les badlands, en particulier dans la vallée de la rivière Red Deer. Certaines mentions plus anciennes faisant état de la présence du C. palla dans des arbustaies à armoise de la Saskatchewan se rattachent en réalité au C. acastus.


Données sur les collections de spécimens


Espèces semblables : Chez le C. acastus et le C. damoetas, les bandes pâles en dessous de l'aile postérieure sont blanches, au lieu de jaune pâle comme chez le C. palla et le C. hoffmanni. Le C. damoetas est beaucoup plus foncé que le C. acastus et a un aspect graisseux. Le C. acastus vole dans les régions arides de l'Alberta et de la Saskatchewan, plus à l'est que les trois espèces qui lui ressemblent. [images comparatives]

Stades immatures : La chenille est noire, densément hérissée d'épines noires, avec des points crème et des croissants orange. Elle se nourrit sur la bigelovie visqueuse (Chrysothamnus viscidiflorus) et divers asters du genre Machaeranthera.

Abondance : Au Canada, le C. acastus n'est pas commun et se rencontre uniquement dans les badlands et les arbustaies à armoise.

Période de vol : Le C. acastus vole de mai au début de septembre au Canada.

Comportement et habitat : Le C. acastus se rencontre dans les canyons chauds et secs, dans les badlands, généralement à proximité d'arbustaies à armoise. On peut l'y observer en train de se faire chauffer au soleil, les ailes bien étalées.

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.