Damier argenté (Chlosyne nycteis) (Doubleday, [1847])

Description : Le Chlosyne nycteis est un damier de taille petite à moyenne (envergure : 33 à 45 mm) aux ailes orange à fauve marquées de brun foncé. L'étendue des marques foncées peut varier considérablement. Sur l'aile postérieure, certaines des taches noires de la rangée submarginale sont toujours pupillées de blanc. Ces taches sont entièrement noires chez les espèces semblables. En dessous, l'aile postérieure est ornée de deux bandes transversales distinctes de taches ovales blanc argenté et d'un grand croissant argenté dans la bordure marginale brun foncé.

Sous-espèces : La sous-espèce nominale se rencontre de l'est du pays jusqu'au centre du Manitoba. La sous-espèce reversa, plus pâle, vole plus à l'ouest, notamment autour du parc national du mont-Riding, au Manitoba.

Répartition géographique : Au Canada, ce papillon est plus fréquemment observé dans le sud du Québec et de l'Ontario. Dans ces deux provinces, il est répandu et se rencontre au nord jusqu'à Moosonee, à la baie James. En Nouvelle-Écosse, la présenced'une colonie isolée a été signalée près de South Milford (Ferguson, 1954). Le damier argenté est également observé en faible nombre au Nouveau-Brunswick. Dans le sud du Manitoba, il peut être commun, mais il forme des populations localisées. La Collection nationale canadienne à Ottawa contient trois spécimens capturés en 1907 à Regina, en Saskatchewan, par le célèbre entomologiste James Fletcher. Le C. nycteis n'a pas été observé dans la province depuis cette date (R. Hooper, comm. pers.).


Données sur les collections de spécimens


Espèces semblables : Le damier argenté se reconnaît facilement aux motifs distinctifs qui ornent le dessous de son aile postérieure.

Stades immatures : La chenille est noire, hérissée d'épines brunes, avec des stries violettes et une bande orange sur les côtés. La tête est noire. À l'état larvaire, le damier argenté se nourrit sur diverses composées (astéracées) : hélianthes (Helianthus spp.), asters (Aster spp.) et rudbeckies (Rudbeckia spp.).

Description of this image follows
Damier argenté
(Chlosyne nycteis nycteis).
Dunrobin, Ont. P.W. Hall

Abondance : À l'échelle de son aire au Canada, le damier argenté présente une distribution localisée et fluctue en abondance d'une année à l'autre.

Période de vol : Le damier argenté produit une seule génération par année. Il émerge au milieu de juin et vole jusqu'au milieu de juillet dans la plupart des régions où il se rencontre au Canada.

Comportement et habitat : Ce papillon fréquente les milieux humides, en particulier les rives de cours d'eau. Les mâles patrouillent régulièrement leur territoire en faisant alterner vol battu et vol plané.

Observations : En bien des endroits, les colonies de damier argenté semblent apparaître et disparaître mystérieusement, et de nombreuses années peuvent s'écouler avant que l'espèce y soit observée de nouveau. À la pointe Pelée, en Ontario, cette espèce n'a pas été observée entre 1928 et 1982 (Wormington, 1983). Depuis, elle y aété vue seulement en 1987 (Hess, 1988).

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.