Chlosyne palla (Boisduval, 1852)

Description : Le Chlosyne palla, les trois prochaines espèces de l'Ouest et deux autres espèces confinées aux États-Unis déterminent un groupe connu sous le nom de palla. Le C. palla est un damier de taille modeste à moyenne (envergure : 30 à 42 mm). Le dessus des ailes est brun-rouge, avec un motif en toile d'araignée composé de fines lignes et taches noires. La base de l'aile postérieure est foncée. Les femelles se présentent sous deux formes, l'une semblable au mâle, l'autre foncée, avec des marques blanches. Le dessous des ailes est orange, avec des bandes de taches crème à jaunes.

Sous-espèces : Chez la sous-espèce calydon, qui occupe la majeure partie de l'aire de l'espèce au Canada, les deux sexes ont le dessus des ailes brun foncé, avec des taches orange brillant. Chez la sous-espèce sterope, qui se rencontre sur les versants de montagne envahis par l'armoise dans le sud de la vallée de l'Okanagan, en Colombie-Britannique, les taches sur le dessus des ailes sont plus pâles et plus jaunes, et la femelle est très foncée.

Répartition géographique : Ce damier se rencontre de la Californie et du Colorado jusque dans l'ouest du Canada. Il est répandu dans les Rocheuses et dans la région intérieure de la Colombie-Britannique, jusqu'au ruisseau Soda au nord, et dans le district de la rivière de la Paix de la Colombie-Britannique et de l'Alberta, jusqu'à Fort Vermillion au nord.


Données sur les collections de spécimens


Espèces semblables : Au Canada, ce damier peut facilement être confondu avec les autres espèces du groupe palla (C. acastus, C. damoetas et C. hoffmanni). [images comparatives]

Stades immatures : La chenille mature est noire, avec de nombreuses épines et des taches blanches et des traits orange sur les côtés. Au stade larvaire, la sous-espèce calydon se nourrit sur diverses espèces de castilléjies (Castilleja spp., Scrophulariacées), et la sous-espèce sterope, à Osoyoos, en Colombie-Britannique, sur la bigelovie visqueuse (Chrysothamnus viscidiflorus).

Abondance : Le C. palla est tenu pour commun localement à altitude moyenne en montagne.

Période de vol : En Colombie-Britannique, le C. palla vole en mai, en juin ou en juillet, selon l'altitude. En Alberta, les adultes se rencontrent du milieu de juin au début d'août.

Comportement et habitat : Cette espèce se rencontrent principalement en montagne, dans les clairières et les vallées situées à des altitudes moyennes. Elle vole rapidement et se pose souvent pour se chauffer au soleil ou se désaltérer sur le sol humide.

Observations : Une grande confusion entoure l'identification et la classification des membres du groupe palla. Les définitions des espèces ont changé au fil des ans, et certaines mentions anciennes sont suspectes. Acorn (1993) recommande de se fonder sur l'habitat et la localité pour l'identification des espèces, chaque espèce se rencontrant dans des habitats différents en Alberta. Les mentions du C. palla en Saskatchewan (Hooper, 1973) résultent d'une confusion avec la prochaine espèce, le C. acastus, qui se rencontre en milieu aride.

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.