Erebia anyuica (Kurentzov, 1966)

Description : Le dessus des ailes est brun très foncé, et l'aile antérieure ornée d'une rangée de taches orange jaunâtre pourvues ou non d'une minuscule pupille noire, dont la taille diminue du haut vers le bas de l'aile. L'aile postérieure porte également des taches, mais ces dernières ne sont habituellement pas pupillées. Les taches sont répétées en dessous des deux ailes. En dessous, l'aile postérieure est pratiquement dépourvue de bandes pâles, et couverte d'une pubescence blanche ou brun pâle clairsemée. Envergure : 31 à 42 mm.

Répartition géographique : L'Erebia anyuica se rencontre en Sibérie, dans plusieurs régions isolées de l'Alaska et dans une bande de territoire s'étendant du nord de l'Alaska et du Yukon (monts British) aux monts Richardson, sur la frontière entre le Yukon et lesTerritoires du Nord-Ouest. Il est également présent dans le centre du Yukon, dans les monts Ogilvie, au nord de Dawson.


Données sur les collections de spécimens


Espèces semblables : Chez l'E. youngi et l'E. lafontainei, le dessous de l'aile postérieure est distinctement orné de bandes et couvert d'une pubescence rougeâtre clairsemée, et toutes les taches orange de l'aile antérieure sont habituellement pupillées de noir. [images comparatives]

Stades immatures : Les stades immatures ne sont pas décrits.

Abondance : Cet alpin est considéré comme localement commun.

Période de vol : L'E. anyuica vole du milieu de juin à la fin de juillet.

Comportement et habitat : L'E. anyuica se rencontre dans des milieux rocheux secs et préfère les zones d'éboulis de gravier fin aux habitats encombrés de grosses pierres. Il vole souvent en compagnie de l'E. mackinleyensis et du Boloria astarte, mais dans les milieux comportant à la fois des zones de gravier fin et des secteurs encombrés de grosses roches, il vole uniquement dans les zones graveleuses, alors que les deux autres espèces préfèrent habituellement les secteurs rocheux.

Observations : Anciennement connu comme une espèce de la Sibérie, l'Erebia anyuica est maintenant considéré comme conspécifique à l'Erebia occulta Roos et Kimmich, décrit en Amérique du Nord en 1983 (Dubatolov, 1992).

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.