Erebia lafontainei (Troubridge & Philip, 1983)

Description : Le dessus des ailes est brun foncé. L'aile antérieure est habituellement ornée de quatre taches orange pupillées de noir, la taille des pupilles augmentant du haut vers le bas de l'aile. Ces taches sont répétées en dessous de l'aile antérieure. Sur le dessus, l'aile postérieure est unie ou porte une à trois taches orange plus petites, parfois très finement pupillées de brun. En dessous, l'aile postérieure est brun rougeâtre, avec une pubescence brun rougeâtre pâle; les bandes médiane et marginale brun rougeâtre sont distinctement séparées l'une de l'autre par une bande brun-gris à reflets rosés. Envergure : 33 à 41 mm.

Répartition géographique : L'Erebia lafontaineivole en Alaska, au Yukon et dans l'ouest des Territoires du Nord-Ouest, jusqu'à Tuktoyuktuk à l'est.


Données sur les collections de spécimens


La description de cette image suit.
Erebia lafontainei. Inuvik, T.N.-O.
J.T. Troubridge

Espèces semblables : L'E. youngi et l'E. anyuica. [images comparatives]

Stades immatures : On ne sait rien des premières étapes du cycle vital de cette espèce.

Abondance : L'E. lafontaineiest localement commun.

Période de vol : Cet alpin vole du milieu de juin à la fin de juillet.

Comportement et habitat : L'E. lafontaineiest associé aux arbustaies basses de la toundra arctique et alpine. Au repos, on le retrouve dans des endroits protégés du vent, habituellement parmi des touffes de petits carex croissant entre des bosquets de saules ou de bouleaux nains ou entre de petits monticules formés par le gel. Il s'aventure parfois en terrain dégagé ou parmi les éboulis, dans des habitats fréquentés par l'E. youngi et l'E. anyuica, mais il est habituellement commun seulement dans les dépressions humides. Il visite parfois les mares de boue. L'E. lafontaineiest étroitement apparenté à l'Erebia kozhantshikoviSheljuzhko, de l'est de la Sibérie.

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.