Erynnis funeralis (Scudder & Burgess, 1870)

Description : L'Erynnis funeralis est très semblable à l'E. zarucco, mais il s'en distingue par la couleur de la frange de son aile postérieure, qui est d'un blanc éclatant. Envergure : 33 à 45 mm.

Répartition géographique : L'E. funeralis se rencontre de l'Amérique du Sud jusque dans le sud et le sud-ouest des États-Unis. Il migre chaque année vers le nord jusqu'au centre des États-Unis et, rarement, jusqu'à la pointe Pelée, en Ontario.



Données sur les collections de spécimens


Espèces semblables : L'E. zarucco a l'aile postérieure frangée de brun. [images comparatives]

Stades immatures : La chenille est vert pâle, avec une bande foncée sur le dos et des bandes jaunes sur les côtés. La tête est noire. Diverses fabacées sont utilisées comme plantes hôtes aux États-Unis (Opler et Malikul, 1992).

Abondance : Cette hespérie singulière est commune dans l'extrême sud des États-Unis, mais elle l'est moins plus au nord. Elle est considérée comme un visiteur extrêmement rare au Canada.

Période de vol : L'E. funeralis vole de mars à octobre dans le Sud. Au Canada, sa présence n'a été observée qu'en automne.

Comportement et habitat : Aux États-Unis, cette espèce fréquente habituellement les bords de route et les lisières de forêt.

Observations : L'E. funeralis n'a été observé qu'à deux reprises au Canada, chaque fois à la pointe Pelée, en Ontario, le 6 octobre 1990 (Wormington, 1991, 1992b) et le 23 septembre 1992.

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.