Euptoieta hegesia (Cramer, 1780)

Description : Comme l'Euptoieta claudia, cette espèce a les ailes fortement anguleuses. L'aile antérieure et les motifs en dessous des ailes sont également très similaires. Toutefois, sur le dessus, la moitié basale de l'aile postérieure est orange clair, et les marques noires caractéristiques des fritillaires sont réduites à une bande près du bord de l'aile. Envergure : 66 à 74 mm.

Sous-espèces : Seule la sous-espèce hoffmanni se rencontre en Amérique du Nord.

Répartition géographique : Cette espèce d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale se rencontre au nord jusque dans le sud du Texas et, occasionnellement, le sud du Manitoba.

Espèces semblables : Le fritillaire panaché (E. claudia). [images comparatives]

Stades immatures : La chenille est rouge clair, avec des lignes argentées lisérées de noir sur le dos et les côtés et six rangées d'épines noires. Elle se nourrit sur diverses espèces de passiflores (Passiflora spp.) et des plantes de plusieurs autres familles absentes du Canada.

Abondance : L'Euptoieta hegesia est commun au Mexique et dans le sud du Texas, rare plus au nord.

Période de vol : L'E. hegesia vole toute l'année dans les tropiques, et au moins de juillet à décembre dans le sud du Texas.

Comportement et habitat : L'E. hegesia migre jusqu'au centre du Texas et dans le sud de la Californie, rarement plus loin vers le nord.

Observations : La seule mention de cette espèce au Canada fait suite à la capture d'une femelle en bonne condition par R. Anderson, le 9 juillet 1980, à Sandy Hook, au Manitoba. Il s'agit d'une migration presque inimaginable pour cette espèce.

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.