Bleu porte-queue de l'Est (Everes comyntas) (Godart, 1824)

Description : Le dessus des ailes est bleu violacé chez le mâle, brun foncé chez la femelle, sauf chez certaines femelles de la forme printanière, qui ont la base des ailes bleue. Les ailes sont marginées de noir, frangées de blanc. L'aile postérieure est pourvue d'une seule queue filiforme et porte deux ou trois taches noires souvent coiffées d'orange près de la queue. En dessous, les ailes sont gris pâle, avec une rangée marginale de marques grises. L'aile antérieure est marquée d'une rangée de taches noires, tandis que l'aile postérieure est ornée d'une série de taches noires dispersées et, près de la queue, de deux taches noires auréolées de bleu métallique et coiffées de deux grandes taches orange. Envergure : 16 à 26 mm.

Sous-espèces : Seule la sous-espèce nominale comyntas se rencontre au Canada.

Répartition géographique : L'Everes comyntas est présent dans tout l'est des États-Unis. Au Canada, il se rencontre dans le sud du Nouveau-Brunswick, du Québec et de l'Ontario et, vers l'ouest, depuis le nord-ouest de l'Ontario et le sud du Manitoba jusqu'à Gainsborough, dans le sud-est de la Saskatchewan. Il a été observé trois fois dans le sud-est de la Colombie-Britannique, au lac Procter et en deux endroits sur les rives de la rivière Pend-d'Oreille.


Données sur les collections de spécimens


Espèces semblables : Le bleu porte-queue de l'Ouest (E. amyntula) est très semblable à l'E. comyntas, mais en dessous, il est blanc crayeux et plus pâle, toutes les marques étant indistinctes et réduites. [images comparatives]

Stades immatures : Les femelles déposent leurs oeufs individuellement sur les fleurs et les jeunes feuilles des plantes hôtes. Les chenilles sont de couleur variable, généralement vert foncé à diverses teintes de brun, avec une bande plus foncée sur le milieu du dos, des bandes obliques foncées et une ligne blanche sur les côtés. Les chenilles dévorent les fleurs et les graines d'un grand nombre de fabacées indigènes et introduites herbacées et, occasionnellement, arbustives, dont le trèfle blanc (Trifolium repens), le trèfle rouge (T. pratense) et la vesce jargeau (Vicia cracca). Le bleu porte-queuede l'Est hiberne à l'état de chenille mature, souvent à l'intérieur d'une gousse de la plante hôte.

Abondance : Le bleu porte-queue de l'Est est souvent commun dans le sud de l'Ontario, mais peu commun à rare dans la plupart des autres régions où il est présent au Canada. Ses effectifs augmentent généralement au cours de l'été.

Période de vol : Deux ou trois générations se succèdent entre mai et octobre.

Comportement et habitat : L'E. comyntas se rencontre dans presque tous les habitats, autant dans les prés et les clairières que le long des routes et dans les milieux perturbés et les terrains vacants en milieu urbain. Dans de nombreuses régions du Canada, il peut disparaître subitement après avoir été observé régulièrement pendant des années.

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.