Hesperia dacotae (Skinner, 1911)

Description : Chez le mâle, le dessus des ailes est orange jaunâtre pâle, avec les bordures brunes et diffuses, et le ptérostigma est relativement court. Chez la femelle, la coloration du dessus des ailes est plus variable, allant de chamois grisâtre à brun. En dessous, les ailes sont brun grisâtre chez les deux sexes, légèrement plus orangées chez le mâle, et les taches médianes sont plus pâles et très réduites. Les ailes sont légèrement plus courtes et plus arrondies que chez les autres espèces d'Hesperia. Envergure : 21 à 29 mm.

Répartition géographique : L'Hesperia dacotae se rencontre aux États-Unis uniquement dans une petite région située à l'ouest des Grands Lacs, et il n'atteint le Canada que dans le sud du Manitoba.

Espèces semblables : H. ottoe, H. leonardus pawnee et H. assiniboia; les différences entre ces espèces sont exposées sous H. ottoe. [images comparatives]

Stades immatures : La chenille est brun pâle, avec la tête brun foncé et le prothorax noir. Des chenilles ont déjà été trouvées sur des plants de barbon à balais (Andropogon scoparius). Les femelles déposent leurs oeufs sur les feuilles inférieures de diverses graminées mais, plus fréquemment, sur des plantes à feuilles larges comme les astragales (Astragalus spp.) (McCabe et Post, 1977).

Abondance : Cette hespérie est rare partout et considérée comme en danger de disparition dans de nombreuses portions de son aire.

Période de vol : L'H. dacotae vole du milieu de juin à la fin de juillet. La présence d'adultes a été observée entre le 23 juin et le 14 juillet au Manitoba (Klassen et al., 1989).

Comportement et habitat : L'H. dacotae se rencontre dans les prairies alcalines nordiques à grandes graminées où le zygadène élégant (Zygadenus elegans) pousse. Cet habitat disparaît rapidement. Autrefois, le feu assurait sa conservation en empêchant les espèces arbustives de prendre le dessus sur les graminées. De nos jours, la meilleure façon de protéger cet habitat, selon certains auteurs, serait de récolter le foin en octobre. Près de Lundar, au Manitoba, des mâles ont souvent été observés en train de surveiller les allées et venues des femelles, perchés sur des fleurs de zygadène.

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.