Hespérie indienne (Hesperia sassacus) (Harris, 1862)

Description : Chez les deux sexes, le dessus des ailes est orange pâle, avec une large bordure noire qui s'étend vers la base des ailes en formant des lobes entre les nervures, tandis que le dessous des ailes est orange jaunâtre, sauf l'aire costale, qui est d'un orange plus riche. En dessous de l'aile postérieure, les taches de la bande médiane sont jaunâtre pâle, habituellement peu contrastées, rectangulaires et disposées en chevrons. Envergure : 25 à 30 mm.

Sous-espèces : Aucune. La sous-espèce manitoboides, décrite de « Nepigon » (Nipigon) et de Sudbury, en Ontario, n'est plus reconnue comme une sous-espèce distincte.

Répartition géographique : L'Hesperia sassacus est répandu dans tout le nord-est des états-Unis. Au Canada, il se rencontre dans le sud-ouest du Nouveau-Brunswick et dans une large bande s'étendant des Cantons de l'Est du Québec jusque dans le sud de l'Ontario et du Manitoba. Des mentions isolées provenant du parc national Kouchibouguac, au Nouveau-Brunswick, et du lac Schist, au Manitoba, donnent à penser que l'aire de cette espèce pourrait être plus étendue que ce que les observations laissent croire. L'H. sassacus pourrait être confondu avec l'H. comma.

Espèces semblables : L'H. comma et l'H. l. leonardus; voir sous H. leonardus. La femelle peut être confondue avec la femelle de l'hespérie mystique (Polites mystic), mais chez cette dernière, le dessus des ailes est plus foncé et la bande médiane sous l'aile postérieure est courbée parallèlement au bord de l'aile. [images comparatives]

Stades immatures : La chenille de l'hespérie indienne est apparemment non décrite. à l'état larvaire, cette hespérie a été associée à diverses graminées, dont le barbon à balais (Andropogon scoparius),la fétuque obtuse (Festuca obtusa), des panics (Panicum spp.) et la danthonie à épi (Danthoniaspicata) (Scott, 1986).

Abondance : L'hespérie indienne est répandue et parfois commune, mais jamais abondante. Elle est peu commune à rare dans le nord-ouest de l'Ontario et au Manitoba.

Période de vol : L'H. sassacus vole de la fin de mai au début de juillet.

Comportement et habitat : Dans l'Est, l'hespérie indienne se rencontre dans divers milieux herbeux humides et secs; au Manitoba, elle est davantage confinée aux clairières et aux milieux rocheux.

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.