Cuivré d'Amérique (Lycaena phlaeas) (Linnaeus, 1761)

Description : Ce petit papillon (envergure : 21 à 30 mm) a l'aile antérieure orange métallique brillant, avec une bordure grise et des taches noires. L'aile postérieure est grise, avec une bordure orange. En dessous, l'aile postérieure est grise, avec une ligne submarginale sinueuse orange terne.

Sous-espèces : La sous-espèce americana se rencontre dans l'est de l'Amérique du Nord. Selon Opler et Malikul (1992), cette sous-espèce aurait été introduite d'Europe au moment de la colonisation, car elle se rencontre dans les terrains vagues en association avec une plante hôte introduite et ressemble au matériel européen. Toutefois, chez la sous-espèce americana, le dessous de l'aile postérieure est gris pâle (et non brun comme chez les spécimens européens), et les taches noires sont plus grandes et plus nettement délimitées. En Europe, les adultes de la deuxième génération sont généralement plus sombres et ont de courtes queues, contrairement aux adultes de la sous-espèce americana. La sous-espèce americana ressemble davantage à la sous-espèce polaris Courvoisier, qui habite le nord de la Fennoscandie. La sous-espèce feildeni, reconnaissable à son aile antérieure orange-jaune et à ses taches noires plus petites, vole dans la toundra du Nunavut et des Territoires du Nord-Ouest et le long de la côte arctique du Yukon et de l'Alaska. La sous-espèce arethusa, caractérisée par son aile antérieure sombre, se rencontre dans les Rocheuses de l'Alberta à la zone boréale du sud et du centre du Yukon. Une forme très semblable à la sous-espèce polaris, connue du nord de l'Europe et de la Russie, se rencontre à des altitudes élevées dans la toundra du Yukon. Cette forme ressemble à la sous-espèce americana, mais elle a le dessous de l'aile postérieure d'un gris plus foncé.

Répartition géographique : Le Lycaena phlaeas est répandue dans toutes les régions tempérées de l'hémisphère Nord. En Amérique du Nord, il se rencontre dans l'Arctique jusqu'au lac Hazen, près de l'extrémité nord de l'île d'Ellesmere. D'est en ouest, la sous-espèce americana vole depuis l'île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, jusque dans le nord-ouest de l'Ontario; une mention isolée nous provient de Regina, en Saskatchewan (Hooper, 1973). La sous-espèce du Nord et de l'Ouest se rencontre dans la toundra du Nunavut et des Territoires du Nord-Ouest, de même qu'au Yukon et en Alaska; vers le sud, elle vole dans les montagnes jusqu'au Columbia, en Colombie-Britannique, et de l'Alberta au Wyoming. Une population isolée est également connue de la Sierra Nevada, en Californie.


Données sur les collections de spécimens


Espèces semblables : La femelle du bronzé (L. hyllus) ressemble au cuivré d'Amérique, mais elle est beaucoup plus grande. [images comparatives]

Stades immatures : La chenille est rouge à vert jaunâtre, avec des bandes variables rouges à blanches, et a le corps couvert d'un fin duvet. Dans l'est du pays, elle est associée à la petite oseille (Rumex acetosella) ou à la patience crépue (Rumex crispus), et dans l'Arctique, à l'oxyrie de montagne (Oxyria digyna).

Abondance : Le cuivré d'Amérique forme généralement des colonies très localisées, même dans les régions où il est assez commun (Layberry et al., 1982).

Période de vol : Dans l'est du Canada, le cuivré d'Amérique produit au moins deux générations par année et vole de juin à septembre. Dans le nord et l'ouest du pays, il connaît une génération et vole en juillet et en août.

Comportement et habitat : Pour un papillon aussi petit, le cuivré d'Amérique peut se montrer très agressif et n'hésite pas à chasser tous les autres papillons qui s'aventurent dans son territoire. Il visite régulièrement les fleurs, en particulier celles de la verge d'or.

Observations : Cette espèce peut être très variable. Chez une forme, les taches noires sur le dessus de l'aile antérieure sont grandes et fusionnées.

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.