Oeneis alpina (Kurentzov, 1960)

Description : Sur le dessus, les ailes sont brun-orange, avec les deux tiers basaux plus foncés, en particulier chez le mâle. L'aile antérieure porte habituellement un à trois ocelles pupillés de blanc, tandis que l'aile postérieure en porte généralement deux. Ces ocelles sont présents sur les deux faces des ailes. Le dessous de l'aile postérieure est strié de brun foncé et de gris, et habituellement plus pâle près du bord. Envergure : 36 à 47 mm.

Répartition géographique : L'aire de l'Oeneis alpina forme une bande à travers le nord de l'Alaska et du Yukon, jusqu'à Keno au sud, et s'étend vers l'est jusqu'au lac Ford, dans le nord des Territoires du Nord-Ouest.


Données sur les collections de spécimens


Espèces semblables : L'O. alpina ressemble à l'O. chryxus (voir ci-dessus), mais il présente deux ocelles sur l'aile postérieure et a les deux tiers basaux des ailes bruns. [images comparatives]

Stades immatures : Tant les stades immatures que les plantes hôtes sont inconnus.

Abondance : Cette espèce est généralement peu commune et distribuée en populations localisées, mais elle peut être passablement commune dans les régions où les mâles se rassemblent au sommet des collines.

Période de vol : L'O. alpina vole de la fin de juin au milieu de juillet et se comporte généralement comme une espèce bisannuelle. Il vole principalement les années paires à partir du delta du Mackenzie vers l'est du pays, et principalement les années impaires plus à l'ouest.

Comportement et habitat : L'O. alpina se reproduit dans la toundra herbeuse humide mais est plus souvent observé au sommet des collines rocailleuses et sèches, où les mâles se rassemblent.

Observations : Cette espèce était connue auparavant sous le nom d'Oeneis excubitor Troubridge, Philip, Scott et Shepard, 1982, en Amérique du Nord, mais un examen du spécimen type original de Kurentzov de l'Oeneis alpina, en Russie, a révélé que l'O. alpina forme une seule espèce avec l'O. excubitor

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.