Nordique alpin (Oeneis polixenes) (Fabricius, 1775)

Description : Le dessus des ailes est jaunâtre à brun-orange, translucide. Les ailes sont parfois ornées sur leurs deux faces d'une rangée de petites taches orange diffuses ou d'un ou deux petits ocelles. Le dessous de l'aile postérieure est suffusé de brun foncé et de gris pâle, et la bande médiane est habituellement foncée et contrastée. Envergure : 33 à 51 mm.

Sous-espèces : Cinq des sept sous-espèces reconnues en Amérique du Nord se rencontrent au Canada. Chez la sous-espèce nominale polixenes, du Québec et du Labrador, le dessus de l'aile antérieure est brun foncé, lavé d'orange plus pâle, et le dessous de l'aile postérieure est très foncé, avec quelques stries pâles. Chez la sous-espèce subhyalina, qui vole dans l'Archipel arctique et le long de la côte arctique du Nunavut et des Territoires du Nord-Ouest, le dessus de l'aile antérieure est brun-gris foncé, le dessous de l'aile postérieure est très foncé, et les ailes sont plus translucides que chez les autres sous-espèces. Chez la sous-espèce beringianus, dont l'aire s'étend d'est en ouest de Churchill, au Manitoba, jusqu'au Yukon et en Alaska et couvre une bonne part du Nunavut et des Territoires du Nord-Ouest, et vers le sud, jusque dans le sud de l'Alberta, le dessus de l'aile antérieure est lavé d'orange, comme chez la sous-espèce nominale polixenes, mais le dessous de l'aile postérieure est finement strié de gris pâle. Chez la sous-espèce woodi, connue de la côte arctique du Yukon et de l'Alaska, le dessus de l'aile antérieure est brun-gris, et le dessous de l'aile postérieure, gris pâle. La sous-espèce yukonensis, du sud-ouest du Yukon, est petite et a les ailes brun-gris pâle et très translucide.

Répartition géographique : L'Oeneis polixenes se rencontre depuis la côte de Terre-Neuve, le Labrador et le nord du Québec jusqu'au Yukon et en Alaska, en passant par le Nunavut, les Territoires du Nord-Ouest et la portion sud de l'Archipel arctique. Son aire s'étend vers le sud jusque dans le nord-ouest de la Colombie-Britannique et les Rocheuses de la Colombie-Britannique et de l'Alberta. Le nordique alpin a également des populations isolées près de Labrador City, au Labrador, de même qu'en Gaspésie, dans le Maine et dans les États des Rocheuses.

Espèces semblables : Le nordique à nervures blanches et le nordique mélissa (O. bore et O. melissa). L'O. rosovi n'a pas les ailes lavées d'orange comme l'O. polixenes beringianus dans les régions où les deux espèces cohabitent. [images comparatives]

Stades immatures : La chenille a une bande vert-gris sur le dos et des bandes havane, noires et grises sur les côtés. La tête est jaune verdâtre, avec six bandes foncées. Des pontes ont été observées sur le carex fuligineux (Carex misandra) et la fétuque rouge (Festuca mibra); le nordique alpin se nourrit sur ces deux plantes en captivité (Scott,1986).

Abondance : Le nordique alpin est souvent commun, mais il se rencontre plus fréquemment en colonies que l'O. bore et l'O. melissa.

Période de vol : Le nordique alpin vole généralement du milieu de juin à la fin de juillet, mais jusqu'au milieu d'août au Labrador. Il vole chaque année dans la plupart desrégions.

La description de l'image suit.
Nordique alpin (Oeneis polixenes yukonensis).
Route Haynes, Yn. J.T. Troubridge
La description de l'image suit.
Nordique alpin (Oeneis polixenes beringianus).
Mont Pink, C.-B. J.T. Troubridge

Comportement et habitat : Le nordique alpin se rencontre généralement dans la toundra arctique et alpine herbeuse sèche, souvent en terrain passablement rocailleux. Contrairement au nordique mélissa (O. melissa), il ne fréquente ni les terrains rocheux dénudés, ni les talus d'éboulis. En vol, les adultes se déplacent habituellement sur de courtes distances dans la toundra herbeuse et se posent souvent sur les petites pierres.

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.