Oeneis rosovi (Kurentzov 1960)

Description : Sur le dessus, les ailes sont brun-gris foncé, généralement avec de petites taches orange près du bord. En dessous, l'aile antérieure porte habituellement un ocelle peu visible; cet ocelle est parfois présent à l'état de trace sur le dessus de l'aile. Le dessous de l'aile postérieure est traversé d'une bande médiane brun-gris foncé bordée de part et d'autre de gris argenté contrasté. Le quart marginal de l'aile est brun-gris pâle, avec des stries brun plus foncé. Envergure : 42 à 52 mm.

Répartition géographique : L'Oeneis rosovi se rencontre dans le nord de la Colombie-Britannique (mont Pink et parc provincial Stone Mountain), dans le centre du Yukon, à Inuvik, dans les Territoires du Nord-Ouest et, vers l'ouest, dans tout l'Alaska jusque dans l'est de la Sibérie.

Espèces semblables : L'O. rosovi est très semblable à l'O. polixenes, voir ci-dessus. Les deux espèces se départagent facilement par l'habitat : l'O. rosovi se rencontre dans les tourbières à épinette, tandis que l'O. polixenes vole dans la steppe-toundra herbeuse sèche. [images comparatives]

Stades immatures : Seule la chenille du premier stade a été décrite. À l'état larvaire, ce nordique se nourrit sur diverses espèces de linaigrettes (Eriophorum spp.).

Abondance : Ce nordique peut être commun, mais ses populations sont habituellement très localisées.

Période de vol : L'O. rosovi vole du milieu de juin au début de juillet (une mention à la fin de mai).

Comportement et habitat : L'O. rosovi, contrairement aux espèces qui lui sont étroitement apparentées, se rencontre habituellement dans les tourbières à épinette dégagées et s'y comporte comme l'O. jutta. Il se perche souvent sur les troncs d'arbre et se réfugie haut dans la cime des arbres lorsqu'il est inquiété.

Observations : Cette espèce était autrefois connue sous le nom d'Oeneis philipi en Amérique du Nord et dans l'est de la Sibérie. Un examen du spécimen type original de Kurentzov, à Vladivostok, en Russie, a confirmé que l'O. rosovi et l'O. philipi forment une seule et même espèce.

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.