Papilio indra (Reakirt, 1866)

Description : Le Papilio indra est un porte-queue aux ailes larges, essentiellement noires, ornées d'une bande jaune régulière. Il se reconnaît à son abdomen noir ou presque complètement noir et àses queues très courtes. Envergure : 58 à 72 mm.

Sous-espèces : Douze sous-espèces ont été décrites aux états-Unis, mais seule la sous-espèce nominale est présente au Canada.

Répartition géographique : Le P. indra est répandu mais peu commun et distribué en populations localisées dans les montagnes de l'ouest des états-Unis. Au Canada, il se rencontre uniquement dans le sud de la Colombie-Britannique, dans le parc provincial Manning, près du col Allison. Comme il a été capturé plusieurs fois dans la région, il y a lieu de croire à l'existence d'une population résidente.

Espèces semblables : à l'échelle de son aire très restreinte au Canada, le P. indra ne peut être confondu qu'avec la forme « nitra » du P. zelicaon, mais cette dernière a les queues beaucoup plus longues. [images comparatives]

Stades immatures : La chenille est jaune ou orange annelée de noir. Elle se nourrit sur diverses plantes de la famille du persil, principalement des Lomatium spp.

La description de cette image suit
Papilio indra indra.
Col Allison, Parc provincial Manning, C.-B.
J.D. Lafontaine

Abondance : Le P. indra a été capturé seulement quelques fois en Colombie-Britannique.

Période de vol : Ce porte-queue produit une seule génération par année et vole en mai et en juin dans la portion septentrionale de son aire. Au Canada, la présence d'adultes a été observée à la fin de juin.

Comportement et habitat : Dans la majeure partie de son aire, le P. indra se rencontre en milieu sec dans les montagnes, mais il est également observé dans les habitats désertiques plus au sud. Les mâles se perchent souvent sur des promontoires rocheux près du sommet des collines pour surveiller les allées et venues des femelles. Le spécimen illustré à la planche 29 se désaltérait sur la rives ablonneuse humide d'un lac.

© 2002. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.