Papilio multicaudatus (W.F. Kirby, 1884)

Description : Ce magnifique papillon, presque de la même taille (envergure : 68 à 104 mm) que le grand porte-queue, a les ailes larges, jaune vif, avec d'étroites bandes noires et de larges bordures noires. Il se reconnaît immédiatement à ses deux queues minces au bout de l'aile postérieure. Une des queues est deux fois plus longue que l'autre.

Sous-espèces : Seule la sous-espèce nominale multicaudatus se rencontre au Canada.

Répartition géographique : Ce porte-queue est largement répandu depuis l'Amérique centrale jusqu'au Mexique et dans l'ouest des États-Unis. Il atteint le Canada dans le sud de la Colombie-Britannique et de l'Alberta et le sud-ouest de la Saskatchewan.


Données sur les collections de spécimens


Espèces semblables : Le P. multicaudatus risque d'être confondu seulement avec le papillon tigré du Canada (P. canadensis) et le Papilio rutulus, mais ces deux espèces sont plus petites et ont une seule queue. [images comparatives]

Stades immatures : Comme chez la plupart des espèces de ce groupe, la chenille est vert pomme, avec deux ocelles en forme d'yeux derrière la tête. Ces taches sont censées effrayer les prédateurs éventuels. Au Canada, le P. multicaudatus se nourrit à l'état larvaire sur les mêmes genres d'arbres et d'arbustes que le papillon tigré du Canada (P. canadensis).

Abondance : Le P. multicaudatus forme des populations très localisées et est peu commun au Canada.

Période de vol : Selon Scott (1986), le P. multicaudatus produit une seule génération par année et vole en mai et en juin en Colombie-Britannique. Toutefois, PWH a observé des adultes en septembre dans le sud de la vallée de l'Okanagan, pendant une vague de chaleur.

Comportement et habitat : Le P. multicaudatus se rencontre habituellement près des cours d'eau et dans les vallées humides, dans des milieux arides situés dans les contreforts et dans les montagnes. Dans le sud de la Colombie-Britannique, il forme régulièrement des attroupements autour des mares de boue.

Observations : Dans le sud-ouest des États-Unis et au Mexique, ce papillon atteint une très grande taille et offre un spectacle saisissant lorsqu'il se laisse glisser au-dessus des canyons et des cours d'eau.

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.