Parnassius clodius (Ménétriés, 1855)

Description : Le Parnassius clodius est l'une des trois espèces de parnassiens exclusivement nord-américaines. Le fond des ailes est blanc, et les antennes sont noires. Contrairement à ce qu'on observe chez la plupart des individus de P. smintheus et de P. phoebus, il n'y a pas de taches rouges sur le dessus de l'aile antérieure, et les taches foncées près du bord costal de l'aile antérieure sont à peine plus foncées que les autres aires foncées de l'aile. Envergure : 46 à 72 mm.

Sous-espèces : Seulement trois des nombreuses sous-espèces décrites chez cette espèce très variable ont été répertoriées au Canada. La sous-espèce claudianus se rencontre dans le sud-ouest de la région intérieure de la Colombie-Britannique, près de la côte, et dans l'île de Vancouver, généralement à moins de 1 200 mètres d'altitude. La sous-espèce pseudogallatinus vit dans les régions montagneuses de la Colombie-Britannique, à l'est de la chaîne côtière, habituellement à plus de 1 200 mètres d'altitude. La sous-espèce altaurus vole dans le sud-est de la Colombie-Britannique et les régions limitrophes en Alberta, à des altitudes oscillant entre 1 200 et 2 000 mètres.

Répartition géographique : Cette espèce de l'ouest de l'Amérique du Nord se rencontre de la Colombie-Britannique et de l'Alberta jusqu'au centre de la Californie, dans la Sierra Nevada, et jusqu'au Wyoming et en Utah, dans les Rocheuses. Au Canada, elle est présente dans le sud de la Colombie-Britannique et dans le parc national des lacs-Waterton, en Alberta. Le P. clodius vit habituellement à des altitudes moins élevées que le P. smintheus, quoique les deux espèces cohabitent en certains endroits.


Données sur les collections de spécimens


Espèces semblables : Le P. smintheus et le P. phoebus ont habituellement des taches rouges sur l'aile antérieure. Le P. eversmanni a le fond de l'aile jaune à blanc jaunâtre. [images comparatives]

Stades immatures : À l'état larvaire, le P. clodius ressemble aux autres parnassiens. Les formes qui vivent à des altitudes plus élevées sont cependant gris rosé au lieu de noires. Les chenilles se nourrissent la nuit sur diverses espèces de dicentres (Dicentra spp., Fumariacées).

Abondance : Le P. clodius peut être commun localement, mais il a disparu de certaines régions des États-Unis où il volait auparavant. L'exploitation forestière pourrait être en cause.

Période de vol : Les adultes volent principalement en juin, mais on peut encore en apercevoir au début d'août à des altitudes plus élevées.

Comportement et habitat : Cette espèce se rencontre en montagne dans les boisés clairsemés et les prés et autour des affleurements rocheux. Elle se déplace généralement d'un vol lent et sautillant et visite assidûment les fleurs sauvages.

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.