Piéride du chou (Pieris rapae) (Linnaeus, 1758)

Description : La piéride du chou a le dessus des ailes blanc clair, avec l'extrémité de l'aile antérieure noire, une (mâle) ou deux (femelle) taches noires sur l'aile antérieure et une tache sur le bord costal de l'aile postérieure. En dessous, l'aile postérieure est jaune moutarde pâle. Envergure : 32 à 47 mm.

Répartition géographique : Répandue presque partout dans l'hémisphère Nord, la piéride du chou a été introduite pour la première fois en Amérique du Nord au Québec, au cours des années 1860. En l'espace de quelques décennies, elle a envahi très rapidement le reste du continent. Au Canada, elle est aujourd'hui répandue d'une côte à l'autre et se rencontre au nord bien au-delà des limites méridionales de la zone boréale dans de nombreuses régions, jusqu'à Kuujjuarapik (Grande rivière de la Baleine) au Québec et à Arviat (pointe Eskimo) au Nunavut.


Données sur les collections de spécimens

La description de cette image suit
Piéride du chou
(Pieris rapae), chenille.
W. Lukey

Espèces semblables : Avec ses taches noires sur le dessus des ailes et son aile postérieure jaune en dessous, la piéride du chou se distingue facilement des autres piérides blanches.

Stades immatures : La chenille est vert bleuté, avec des bandes jaunes indistinctes sur les côtés et le dos. La piéride du chou se rencontre fréquemment dans les potagers sur diverses espèces de la famille de la moutarde, dont le chou, le chou-fleur et le brocoli.

Abondance : Le Pieris rapae est abondant dans de nombreuses régions du Canada, en particulier en milieu urbain et agricole. Sa coloration blanc clair et sa prédilection pour les potagers en font un des papillons diurnes les mieux connus au pays, même des personnes peu portées à observer la nature.

Période de vol : Cette espèce produit plusieurs générations par année et vole de la mi-avril à la mi-octobre dans le sud de l'Ontario. Ses effectifs augmentent à mesure que l'été progresse. La période de vol est plus courte dans les régions plus nordiques.

Comportement et habitat : La piéride du chou vole dans tous les habitats, y compris les tourbières, les prés, les boisés et les jardins et potagers.

La description de cette image suit
Piéride du chou (Pieris rapae).
Ottawa, Ont. P.W. Hall

Observations : En raison de sa prédilection pour les espèces cultivées de la famille de la moutarde, la piéride du chou est considérée comme une espèce nuisible dans de nombreuses régions. Toutefois, PWH garde de très beaux souvenirs de l'époque où, à l'âge de sept ans, il avait passé tout un après-midi à pourchasser des piérides du chou autour de la cour d'école. C'était le début d'une passion qui ne s'est jamais démentie depuis.

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.