Satyre perlé (Enodia anthedon) (A.H. Clark, 1936)

Description : Ce papillon de taille moyenne (envergure : 43 à 53 mm) est brun violacé doux sur ses deux faces. Le bord des ailes est légèrement festonné. Sur le dessus, l'aile antérieure est ornée de quatre taches foncées rondes auréolées de pâle; la deuxième tache est toujours beaucoup plus petite, parfois absente. Ces taches sont répétées en dessous, mais elles sont pupillées de blanc. L'aile postérieure porte cinq taches similaires sur le dessus, six en dessous; la dernière tache, en dessous, contient deux ocelles.

Répartition géographique : L'Enodia anthedon se rencontre dans la plupart des régions du centre et de l'est des états-Unis. Au Canada, il est présent de la Nouvelle-écosse jusque dans le centre-est de l'Alberta. Vers le nord, on le trouve jusqu'au comté de Chicoutimi au Québec, à Sioux Lookout en Ontario, à Flin Flon au Manitoba et à La Ronge en Saskatchewan.


Données sur les collections de spécimens

Espèces semblables : Le satyre des Appalaches (satyre des Appalachia) est de la même couleur que le satyre perlé, mais il s'en distingue par ses ailes plus rondes, non festonnées, et par la deuxième tache de son aile antérieure, qui n'est pas distinctement plus petite que les autres. [images comparatives]

La description de l'image suit.
Satyre perlé (Enodia anthedon), chenille. T. Arcand

Stades immatures : La chenille est vert jaunâtre, avec des bandes latérales alternativement vertes et jaunes. Les « queues » sont roses, et les cornes céphaliques, rouges. La chenille se nourrit sur diverses graminées forestières, dont le brachyélytrum dressé (Brachyelytrum erectum) et le schizachné pourpré (Schizachne purpurascens). Le satyre perlé hiberne au premier stade larvaire.

Abondance : Le satyre perlé est commun localement dans la plupart des régions où il se rencontre.

La description de l'image suit.
Satyre perlé (Enodia anthedon).
Chaffeys Locks, Ont. P.W. Hall

Période de vol : Le satyre perlé vole à partir de la moitié de juin jusqu'au début d'août. Il produit une génération par année au Canada, mais deux plus au sud.

Comportement et habitat : L'E. anthedon est l'un de nos rares papillons diurnes qui préfèrent les milieux ombragés. Il se rencontre uniquement dans les forêts riches, décidues ou mixtes, habituellement là où la végétation du sous-bois est dense. Contrairement à la plupart des autres espèces, qui fréquentent les sentiers, les clairières et les lisières de forêt, le satyre perlé recherche plutôt les boisés denses, manifestement non dérangé par l'ombre. Il est généralement observé perché sur un tronc d'arbre, à moins de trois mètres du sol. Il se nourrit de sève ou des liquides exsudant des déjections d'animaux ou de la boue, mais il ne visite presque jamais les fleurs.

Probablement parce qu'il affectionne les milieux ombragés, le satyre perlé se rencontre souvent en bordure des forêts par temps nuageux. Il vole également beaucoup plus tard que les autres espèces, souvent jusqu'à 20 h, parfois même plus tard. On peut alors l'observer en train de se laisser chauffer par les derniers rayons du soleil.

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.