Speyeria mormonia (Boisduval, 1869)

Description : Le Speyeria mormonia est l'un des argynnes les plus faciles à reconnaître en raison de sa petite taille (envergure : 40 à 50 mm). Le dessus des ailes est orange pâle, avec de fines marques noires, et l'apex de l'aile antérieure est arrondi. En dessous, l'aile antérieure est orange à la base, avec de fines taches noires, tandis que l'aile postérieure est habituellement verdâtre, avec des taches argentées ou, souvent, havane verdâtre.

Sous-espèces : Quatre sous-espèces se rencontrent au Canada. La sous-espèce eurynome est plus grande et plus pâle que les autres formes et vole du Colorado jusqu'au Manitoba, en Saskatchewan, en Alberta et dans le sud-est de la Colombie-Britannique. La sous-espèce opis, qui est présente dans la majeure partie de la Colombie-Britannique et dans les régions sèches du Yukon, est plus petite et plus foncée et a habituellement les taches du dessous de l'aile postérieure argentées. La sous-espèce bischoffii est pratiquement identique à la sous-espèce opis, mais elle n'a habituellement pas les taches du dessous de l'aile postérieure argentées; elle se rencontre dans les régions côtières de l'Alaska et au Canada, à des altitudes plus élevées, dans le massif St. Elias, dans le sud-ouest du Yukon. La sous-espèce erinna, chez qui le dessous de l'aile postérieure est brun rougeâtre, à peine teinté de vert, est présente du nord de la Californie jusque dans l'extrême sud de la Colombie-Britannique, sur le mont Anarchist, près d'Osoyoos.

Répartition géographique : Le S. mormonia vole du centre du Yukon jusque dans l'ouest des États-Unis, en passant par la Colombie-Britannique. Vers l'est, il se rencontre jusqu'au mont Stony, dans le sud du Manitoba.


Données sur les collections de spécimens


Espèces semblables : Bien qu'il soit un argynne, le S. mormonia peut être confondu avec un boloria en raison de sa taille relativement petite.

Stades immatures : La chenille est brun gris à havane, avec des rayures noires et des épines foncées.

Abondance : Ce papillon de montagne est commun en altitude dans les prés herbeux secs. Il est habituellement moins commun dans les Prairies, et rare et distribué en populations localisées au Manitoba.

Période de vol : Le S. mormonia vole généralement en juillet et en août.

Comportement et habitat : Le S. mormonia a un vol généralement plus faible que les autres argynnes et se déplace près du sol.

© 2003. Traduit de l'anglais avec la permission de Ross A. Layberry, Peter W. Hall et J. Donald Lafontaine (The Butterflies of Canada, University of Toronto Press; 1998). Photos de spécimens courtoisie de John T. Fowler.