Noctuoidea de l'Est canadien

Introduction

Le présent document est consacré aux quelque 1 000 espèces de la superfamille des Noctuoidea, réparties dans les familles suivantes : Notodontidae, Arctiidae, Lymantriidae, Noctuidae, et Nolidae. Malheureusement, les collectionneurs ne s'intéressent qu'à un nombre limité de groupes de papillons nocturnes, essentiellement les sphinx (Sphingidae), les saturnidés (Saturniidae), les arctiidés (Arctiidae) et un groupe de noctuelles appelées likenées (genre Catocala, famille des Noctuidae). En conséquence, les informations disponibles sur la répartition des espèces de la plupart des familles demeurent passablement fragmentaires. Les Noctuoidea sont peu récoltés, à l'exception des arctiidés et des likenées.

La classification supérieure des Noctuoidea fait actuellement l'objet d'un examen, et les listes nord-américaines récentes ne tiennent pas compte des développements courants. Nous suivons grosso modo la classification proposée par Kitching et Rawlins, 1999 (The Noctuoidea. p. 355-401. In Kristensen N.P. (éd.) Lepidoptera : Moths and butterflies. Volume 1 : Evolution, systematics and biogeography. Handbook of Zoology/Handbuch der Zoologie. Walter de Gruyter. Berlin/New York). Les espèces ont énumérées en ordre alphabétique par famille, sous-famille, tribu, genre et espèce. Seuls les Noctuidae font exception à cette règle, étant divisés en trois groupes naturels. Faute d'un terme plus approprié, le deuxième de ces groupes, qui comprend les sous-familles Acronictinae, Bryophylinae, Pantheinae, et Raphiinae, est appelé « noctuidés à chenilles velues ». Les deux autres groupes correspondent aux noctuidés quadrifides et trifides, respectivement.

Nous présentons des listes régionales illustrées de papillons nocturnes pour chaque province. La section des hyperliens permet d'accéder à des tirés à part et à des illustrations en couleur pour accompagner des articles de revue. La « bibliothèque d'images » peut servir de guide pratique d'identification.

Les noms d'espèces traitées a partir des listes provinciales et des bibliothèques d'images sont munis d'une case. En cochant une case et en cliquant sur la barre au bas de la page, des images agrandies pour les espèces sélectionnées sont produites dans une nouvelle fenêtre. Un maximum de 45 espèces par requête est recommandé.

Les identifications d'espèces sont fondées sur les données de la Collection nationale canadienne d'insectes, conservée à Ottawa (Ontario).

Pour plus d'information, contactez Don Lafontaine.