Amélanchier à feuilles d'aulne (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

L'amélanchier de l'espèce Amelanchier alnifolia est un arbuste originaire de l'Ouest du Canada; il a un potentiel de production de cyanure d'hydrogène suffisant pour tuer des bovins et des cerfs-mulets. Des cerfs-mulets qui en avaient ingéré 1 kg (poids frais) par jour ont été empoisonnés et sont morts moins de 24 heures après l'apparition des premiers signes cliniques. Des expériences menées sur des bovins ont aussi montré qu'il existait des risques d'intoxication (Majak et al. 1978, Majak et al. 1980).

Références:

  • Majak, W., Bose, R. J., Quinton, D. A. 1978. Prunasin, the cyanogenic glycoside in Amelanchier alnifolia. Phytochemistry (Oxf.), 17: 803.
  • Majak, W., Udenberg, T., Clark, L. J., McLean, A. 1980. Toxicity of Saskatoon serviceberry to cattle. Can. Vet. J., 21: 74-76.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Amelanchier alnifolia Nutt.
Nom(s) commun(s) :
amélanchier à feuilles d'aulne
Nom de la famille scientifique :
Rosaceae
Nom de famille commun :
rosier

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Amelanchier alnifolia

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/Names of plant diseases in Canada, Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/ Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Alberta
  • Colombie-Britannique
  • Manitoba
  • Ontario
  • Québec
  • Saskatchewan
  • Territoire du Yukon
  • Territoires du Nord-Ouest

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93 : 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94 : 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : Amélanchier à feuilles d'aulne - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques :

L'amélanchier renferme une grande quantité de prunasine dont le potentiel de production de cyanure d'hydrogène (HCN) est suffisant pour intoxiquer des bovins. Le HCN est présent dans les rameaux avant l'apparition des feuilles et pendant la floraison. Le potentiel de production de HCN est plus élevé dans les jeunes rameaux, surtout pendant les années sèches (Majak et al. 1981).

Parties toxiques :

  • bourgeons floraux
  • feuilles
  • graines
  • jeunes pousses
  • rameaux

Références:

  • Majak, W., Bose, R. J., Quinton, D. A. 1978. Prunasin, the cyanogenic glycoside in Amelanchier alnifolia. Phytochemistry (Oxf.), 17: 803.
  • Majak, W., McDiarmid, R. E., Hall, J. W. 1981. The cyanide potential of Saskatoon serviceberry (Amelanchier alnifolia) and chokecherry (Prunus virginiana). Can. J. Anim. Sci., 61: 681-686.
  • Majak, W., Quinton, D. A., Broersma, K. 1980. Cyanogenic glycoside levels in Saskatoon serviceberry. J. Range Manage., 33: 197-199.
  • Majak, W., Udenberg, T., Clark, L. J., McLean, A. 1980. Toxicity of Saskatoon serviceberry to cattle. Can. Vet. J., 21: 74-76.

Produits chimiques toxiques :

  • prunasine

Références :

  • Majak, W., Bose, R. J., Quinton, D. A. 1978. Prunasin, the cyanogenic glycoside in Amelanchier alnifolia. Phytochemistry (Oxf.), 17: 803.
  • Majak, W., Quinton, D. A., Broersma, K. 1980. Cyanogenic glycoside levels in Saskatoon serviceberry. J. Range Manage., 33: 197-199.
  • Majak, W., Udenberg, T., Clark, L. J., McLean, A. 1980. Toxicity of Saskatoon serviceberry to cattle. Can. Vet. J., 21: 74-76.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B.: Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

L'intoxication par le cyanure d'hydrogène (HCN) a été provoquée expérimentalement chez des bovins; l'expérience a permis de montrer que chez ces animaux, une seule dose de fourrage contenant 1,43 % de prunasine pouvait être mortelle. La concentration de cyanure dans le sang a atteint un maximum 1 à 2 heures après l'ingestion. Le rumen dégageait une odeur d'amandes bien reconnaissable (Majak et al. 1980).

Références :

  • Majak, W., Udenberg, T., Clark, L. J., McLean, A. 1980. Toxicity of Saskatoon serviceberry to cattle. Can. Vet. J., 21: 74-76.

Une autre recherche?