Carotte à Moreau (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

La carotte à Moreau (Cicuta maculata) est une plante indigène vivace qui pousse dans les sols humides et les marais de la plupart des régions du Canada; on la considère comme la plante la plus toxique d'Amérique du Nord. Les humains et tous les types de bétail risquent l'intoxication et la mort s'ils en consomment. L'apparition des symptômes est souvent si soudaine et si violente que les traitements n'ont pas toujours l'effet escompté. Dans tous les cas d'empoisonnement, les symptômes se ressemblent : salivation, spasmes musculaires, convulsions violentes, coma et mort par asphyxie. La mort peut survenir entre moins de 15 minutes et deux ou trois heures après l'administration d'une dose suffisante (Starrveld and Hope 1976, Panter et al. 1988).

Références :

  • Campbell, E. W. 1966. Plant poisoning Umbelliferae (parsley family). Maine Med. Assoc., 57(2): 40-42.
  • Haggerty, D. R., Conway, J. A. 1936. Report of poisoning by Cicuta maculata. Water hemlock. N. Y. State J. Med., 36: 1511-1514.
  • Pammel, L. H. 1928. Cowbane (wild parsnip). N. Am. Vet., 9: 25-26.
  • Panter, K. E., Keeler, R. F., Baker, D. C. 1988. Toxicoses in livestock from the hemlocks (Conium and Cicuta spp.). J. Anim. Sci., 66: 2407-2413.
  • Skidmore, L. V. 1933. Water hemlock (Cicuta maculata L.) poisoning in swine. Vet. J., 89: 76-80.
  • Smith, R. A., Lewis, D. 1987. Cicuta toxicosis in cattle : case history and simplified analytical method. Vet. Hum. Toxicol., 29(3): 240-241.
  • Starreveld, E., Hope, C. E. 1975. Cicutoxin poisoning (water hemlock). Neurology, 25: 730-734.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Cicuta maculata L.
Nom(s) commun(s) :
carotte à Moreau
Nom de la famille scientifique :
Umbelliferae
Nom de famille commun :
persil

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Cicuta maculata

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada. Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Alberta
  • Colombie-Britannique
  • Île-du-Prince-Édouard
  • Manitoba
  • Nouveau-Brunswick
  • Nouvelle-Écosse
  • Ontario
  • Québec
  • Saskatchewan
  • Territoire du Yukon
  • Territoires du Nord-Ouest

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : carotte à Moreau - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques :

Au printemps, la toxine est concentrée dans le rhizome. Plus tard au cours de la saison, les racines contiennent moins de toxine, mais les feuilles et les tiges en contiennent assez pour provoquer une intoxication mortelle (Starreveld and Hope 1975).

Parties toxiques :

  • racines
  • toutes les parties

Références :

  • Pammel, L. H. 1928. Cowbane (wild parsnip). N. Am. Vet., 9: 25-26.
  • Skidmore, L. V. 1933. Water hemlock (Cicuta maculata L.) poisoning in swine. Vet. J., 89: 76-80.
  • Smith, R. A., Lewis, D. 1987. Cicuta toxicosis in cattle : case history and simplified analytical method. Vet. Hum. Toxicol., 29(3): 240-241.
  • Starreveld, E., Hope, C. E. 1975. Cicutoxin poisoning (water hemlock). Neurology, 25: 730-734.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

La cicutoxine, (trans) heptadéca-8,10,12-triène-4,6-diène-1,4-diol, est un alcool hautement insaturé. La plante contient également du cicutol. Bohlman (comm. pers.), dans Mulligan and Munro (1981), a trouvé les concentrations suivantes dans les rhizomes du genre Cicuta :

  • Cicuta maculata var.maculata : 1,01 mg/g d'ingrédients actifs
  • Cicuta douglasii : 0,75 mg/g
  • Cicuta virosa  : 0,07 mg/g
  • Cicuta bulbifera : 0,01 mg/g

Les deux premières espèces du genre Cicuta spp. sont considérées comme les plantes les plus toxiques d'Amérique du Nord. Cicuta virosa est moins susceptible de provoquer des empoisonnements parce qu'elle contient les composés toxiques en concentration moins élevée. Cicuta bulbifera ne contient pas assez de toxine pour être considérée comme dangereuse.

Produits chimiques toxiques :

  • cicutol
  • cicutoxine

Références :

  • Campbell, E. W. 1966. Plant poisoning Umbelliferae (parsley family). Maine Med. Assoc., 57(2): 40-42.
  • Skidmore, L. V. 1933. Water hemlock (Cicuta maculata L.) poisoning in swine. Vet. J., 89: 76-80.
  • Smith, R. A., Lewis, D. 1987. Cicuta toxicosis in cattle : case history and simplified analytical method. Vet. Hum. Toxicol., 29(3): 240-241.
  • Starreveld, E., Hope, C. E. 1975. Cicutoxin poisoning (water hemlock). Neurology, 25: 730-734.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Chez les bovins, les symptômes d'empoisonnement sont semblables à ceux qu'on observe chez les autres types de bétail : salivation excessive, grincements de dents, spasmes musculaires, convulsions violentes et mort par asphyxie. Smith et Lewis (1987) ont mis au point une technique de détection rapide des composés toxiques de la carotte à Moreau dans des échantillons de contenu de rumen.

Références :

  • Pammel, L. H. 1928. Cowbane (wild parsnip). N. Am. Vet., 9: 25-26.
  • Panter, K. E., Keeler, R. F., Baker, D. C. 1988. Toxicoses in livestock from the hemlocks (Conium and Cicuta spp.). J. Anim. Sci., 66: 2407-2413.
  • Smith, R. A., Lewis, D. 1987. Cicuta toxicosis in cattle : case history and simplified analytical method. Vet. Hum. Toxicol., 29(3): 240-241.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Les symptômes d'empoisonnement par les plantes du genre Cicuta sont les étourdissements, la salivation excessive, le serrement et les grincements de dents, des convulsions violentes, la cyanose, le coma et la mort par asphyxie. Dans un cas, un pêcheur a été pris d'étourdissements et est tombé inconscient moins de 30 minutes après avoir pris deux bouchées de rhizome. Il a ressenti des douleurs et a eu des convulsions pendant un certain temps. Comme traitement, on recommande l'administration d'oxygène, l'anesthésie pour éviter les mouvements violents et l'injection de bicarbonate de sodium par voie intraveineuse pour compenser l'acidose métabolique. Depuis 1900, on a signalé au moins 83 cas d'empoisonnement par la carotte à Moreau dont 21 mortels. Les rhizomes ont généralement mauvais goût, mais l'ingestion d'une seule bouchée produit des symptômes chez les humains (Starrveld and Hope 1976). Ces remarques s'appliquent à toutes les espèces du genre (Cicuta) qui sont traitées dans le présent système d'information.

Références :

  • Campbell, E. W. 1966. Plant poisoning Umbelliferae (parsley family). Maine Med. Assoc., 57(2): 40-42.
  • Haggerty, D. R., Conway, J. A. 1936. Report of poisoning by Cicuta maculata. Water hemlock. N. Y. State J. Med., 36: 1511-1514.
  • Pammel, L. H. 1928. Cowbane (wild parsnip). N. Am. Vet., 9: 25-26.
  • Panter, K. E., Keeler, R. F., Baker, D. C. 1988. Toxicoses in livestock from the hemlocks (Conium and Cicuta spp.). J. Anim. Sci., 66: 2407-2413.
  • Starreveld, E., Hope, C. E. 1975. Cicutoxin poisoning (water hemlock). Neurology, 25: 730-734.

Moutons

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Des brebis pesant 70 kg ont été empoisonnées expérimentalement à l'aide de rhizomes frais. Celles qui en avaient mangé 100 g ont montré peu de symptômes; une quantité de 200 g a provoqué des symptômes prononcés : crises cérébrales, prostration et respiration laborieuse. La guérison est survenue au bout de quelques jours. Le gavage à l'aide de 450 g de rhizome provoquait la mort en 90 minutes (Panter et al. 1988).

Références :

  • Panter, K. E., Keeler, R. F., Baker, D. C. 1988. Toxicoses in livestock from the hemlocks (Conium and Cicuta spp.). J. Anim. Sci., 66: 2407-2413.

Porcs

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Skidmore, L. V. 1933. Water hemlock (Cicuta maculata L.) poisoning in swine. Vet. J., 89: 76-80.

Une autre recherche?