Cerisier de Pennsylvanie (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

Le cerisier de Pennsylvanie (Prunus pensylvanica) est un arbre indigène poussant dans la plupart des régions du Canada. Les feuilles ont une teneur en N de 91 mg/100 g en moyenne, et la valeur la plus élevée ayant été mesurée est de 143 mg/100 g. Ces concentrations peuvent être mortelles pour le bétail en cas d'ingestion. M. Pitcher (comm. pers.) signale que dans les parcs naturels et les jardins zoologiques de Terre-Neuve et de l'Alberta, les orignaux captifs régurgitent une substance grise crayeuse et pâteuse lorsqu'ils consomment du cerisier de Pennsylvanie avec leur fourrage, qui est normalement constitué de bouleau blanc (Betula papyrifera). Le bétail qui mange du cerisier de Pennsylvanie risque d'être empoisonné (Kingsbury 1964).

Références :

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Prunus pensylvanica L. f.
Nom(s) commun(s) :
cerisier de Pennsylvanie
Nom de la famille scientifique :
Rosaceae
Nom de famille commun :
rosier

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Prunus pensylvanica

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada. Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Alberta
  • Colombie-Britannique
  • Île-du-Prince-Édouard
  • Labrador
  • Manitoba
  • Nouveau-Brunswick
  • Nouvelle-Écosse
  • Ontario
  • Québec
  • Saskatchewan
  • Territoires du Nord-Ouest

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : cerisier de Pennsylvanie - Recherche Google

Parties toxiques :

  • feuilles

Références :

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Produits chimiques toxiques :

  • amygdaline
  • prunasine

Références :

  • Cheeke, P. R., Shull, L. R. 1985. Natural toxicants in feeds and poisonous plants. AVI Publishing Company, Inc., Westport, Conn., USA. 492 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Orignaux

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

M. Pitcher (comm. pers.) signale que les orignaux captifs ont une réaction au cerisier de Pennsylvanie si cette espèce est mélangée accidentellement à leur fourrage habituel, qui est constitué de bouleau blanc (Betula papyrifera). Dans ce cas, ils régurgitent une substance grise, crayeuse et pâteuse. Cette observation a été faite à Terre-Neuve et en Alberta.

Références :

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Une autre recherche?