Chou sauvage (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

Dans le groupe de Brassica oleracea, on trouve plusieurs plantes cultivées communes telles que le chou fourrager, le chou de Bruxelles et le chou. Tous ces légumes peuvent contenir des quantités toxiques de SMCO, une substance chimique qui peut produire une anémie hémolytique chez le bétail. Ces plantes contiennent également des glucosinolates, qui peuvent provoquer le goitre. De façon générale, ces légumes bien connus peuvent être consommés sans danger par les humains. Ils risquent d'intoxiquer les animaux de ferme qui s'en nourrissent de façon presque exclusive (Kingsbury 1964, Smith 1980, Cheeke et Schull 1985, Benevenga et al. 1989). Les glucosinolates contenus dans le chou fourrager, le chou et le brocoli (Brassica oleracea) peuvent provoquer le goitre chez les humains dans moins de 5 % des cas. Ces substances font également diminuer le rendement du bétail jeune, surtout dans le cas des porcs et des volailles (Fenwick et al. 1989). Il faut remarquer que la fréquence des empoisonnements a beaucoup diminué au cours des dernières décennies. Dans tout le genre Brassica spp., les chercheurs ont créé de nouveaux cultivars contenant moins de composés toxiques. Le risque d'intoxication par ces plantes a donc diminué et est même pratiquement inexistant dans ce cas de certains cultivars. Par exemple, depuis que des cultivars de colza "double zéro" (faibles quantités de glucosinolates et d'acide érucique) ont été mis au point au Canada, il est possible d'employer des quantités beaucoup plus grandes de moulée de colza sans compromettre le rendement (Cheeke et Schull 1985).

Références :

  • Benevenga, N. J., Case, G. L., Steele, R. D. 1989. Occurrence and metabolism of s-methyl-l-cysteine and s-methyl-l-cysteine sulfoxide in plants and their toxicity and metabolism in animals. Pages 203-228 in Cheeke, P. R., ed. Toxicants of plant origin. Vol. III. Proteins and amino acids. CRC Press, Inc., Boca Raton, Fla., USA. 271 pp.
  • Cheeke, P. R., Shull, L. R. 1985. Natural toxicants in feeds and poisonous plants. AVI Publishing Company, Inc., Westport, Conn., USA. 492 pp.
  • Fenwick, G. R., Heaney, R. K., Mawson, R. 1989. Glucosinolates. Pages 1-41 in Cheeke, P. R., ed. Toxicants of plant origin. Vol. II. Glycosides. CRC Press, Inc., Boca Raton, Fla., USA. 277 pp.
  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.
  • Smith, R. H. 1980. Kale poisoning: the brassica anemia factor. Vet. Rec., 107: 12-15.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Brassica oleracea L.
Nom(s) commun(s) :
chou sauvage
Nom de la famille scientifique :
Cruciferae
Nom de famille commun :
moutarde

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Brassica oleracea

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/Names of plant diseases in Canada, Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/ Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Île-du-Prince-Édouard
  • Ontario
  • Québec
  • Terre-Neuve

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : Chou sauvage - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques :

Le SMCO est surtout concentré dans les jeunes feuilles et les zones de croissance. Les choux de Bruxelles ainsi que les parties des plantes qui produisent les fleurs peuvent en contenir beaucoup. Les risques d'anémie hémolytique sont plus élevés lorsque le bétail s'alimente presque exclusivement de ce type de plantes (Smith 1980).

Parties toxiques :

  • feuilles
  • fleurs
  • toutes les parties

Références :

  • Smith, R. H. 1980. Kale poisoning: the brassica anemia factor. Vet. Rec., 107: 12-15.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

Les glucosinolates sont des substances chimiques qui entravent le fonctionnement de la glande thyroïde. Plusieurs de ces composés peuvent être toxiques à la fois pour les humains et pour le bétail. La goitrine inhibe le fonctionnement de la thyroïde. Les thiocyanates et les isothiocyanates ralentissent l'absorption d'iode par la glande thyroïde. Les nitriles se forment à partir des glucosinolates et ont un effet toxique sur le foie et les reins (Cheeke et Schull 1985). Le SMCO (sulfoxyde de S-méthyl-L-cystéine) est un acide aminé alpha qui produit une anémie hémolytique chez le bétail. Cette substance ne se trouve que chez certaines espèces des genres Brassica et Raphanus, de la famille des Cruciferae, ainsi que dans le genre Allium (oignons) de la famille des Liliaceae. On trouvera d'autres notes sur cette substance dans les parties qui traitent de ces genres. Chez le chou fourrager, la concentration de SMCO peut doubler pendant que la plante arrive à maturité. La quantité de SMCO s'accroît si l'on ajoute de l'azote à des sols riches en sulfates. Elle peut être réduite de beaucoup dans les sols pauvres en sulfates. À l'intérieur du genre Brassica, les variations de la teneur en SMCO dépendent elles- mêmes en grande partie de la variété considérée, ce qui permet de penser que les concentrations de cette substance sont héréditaires (Benevenga et al. 1989).

Produits chimiques toxiques :

  • glucosinolates
  • glucosinolates
  • glucosinolates
  • sulfoxyde de S-méthyl-L-cystéine (SMCO)

Références :

  • Benevenga, N. J., Case, G. L., Steele, R. D. 1989. Occurrence and metabolism of s-methyl-l-cysteine and s-methyl-l-cysteine sulfoxide in plants and their toxicity and metabolism in animals. Pages 203-228 in Cheeke, P. R., ed. Toxicants of plant origin. Vol. III. Proteins and amino acids. CRC Press, Inc., Boca Raton, Fla., USA. 271 pp.
  • Cheeke, P. R., Shull, L. R. 1985. Natural toxicants in feeds and poisonous plants. AVI Publishing Company, Inc., Westport, Conn., USA. 492 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Smith, R. H. 1980. Kale poisoning: the brassica anemia factor. Vet. Rec., 107: 12-15.

Chèvres

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Smith, R. H. 1980. Kale poisoning: the brassica anemia factor. Vet. Rec., 107: 12-15.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Cheeke, P. R., Shull, L. R. 1985. Natural toxicants in feeds and poisonous plants. AVI Publishing Company, Inc., Westport, Conn., USA. 492 pp.

Moutons

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Benevenga, N. J., Case, G. L., Steele, R. D. 1989. Occurrence and metabolism of s-methyl-l-cysteine and s-methyl-l-cysteine sulfoxide in plants and their toxicity and metabolism in animals. Pages 203-228 in Cheeke, P. R., ed. Toxicants of plant origin. Vol. III. Proteins and amino acids. CRC Press, Inc., Boca Raton, Fla., USA. 271 pp.

Porcs

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

La présence de glucosinolates dans les plantes peut provoquer une réduction générale du gain de poids chez les jeunes porcs (de moins de 20 kg) (Fenwick et al. 1989).

Références :

  • Fenwick, G. R., Heaney, R. K., Mawson, R. 1989. Glucosinolates. Pages 1-41 in Cheeke, P. R., ed. Toxicants of plant origin. Vol. II. Glycosides. CRC Press, Inc., Boca Raton, Fla., USA. 277 pp.

Volaille

Aucune information disponible sur les symptômes d'empoisonnement.

Une autre recherche?