Chrysanthème (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

Le chrysanthème (Chrysanthemum indicum) et les hybrides cultivés (C. X morifolium Ramat.) sont des plantes ornementales vivaces cultivées à l'intérieur et à l'extérieur. Certaines personnes ont une dermatite de contact après une exposition prolongée aux chrysanthèmes de jardin. C'est un risque professionnel pour les fleuristes, les employés de pépinière et les jardiniers (Rook et Mitchell 1979, Frohne et Pfander 1983).

Références :

  • Mitchell, J. C., Rook, A. 1979. Botanical dermatology. Greenglass Ltd, Vancouver, B.C., Canada. 787 pp.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Chrysanthemum indicum L.
Nom(s) commun(s) :
chrysanthème
Nom de la famille scientifique :
Compositae
Nom de famille commun :
composées

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Chrysanthemum indicum

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/Names of plant diseases in Canada, Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/ Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

Une plante ou parties d'une plante utilisées à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison.

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : Chrysanthème - Recherche Google

Parties toxiques :

  • feuilles

Références :

  • Frohne, D., Pfander, H. J. 1983. A colour atlas of poisonous plants. Wolfe Publishing Ltd., London, England. 291 pp.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

L'artéglasine A est une lactone sesquiterpénique du type quaianolide; c'est également l'un des allergènes présents dans le groupe des chrysanthèmes cultivés. Des liaisons transversales peuvent se former entre cette substance et les groupement sulfhydryle des protéines de l'organisme, ce qui produit des antigènes complets. L'exposition répétée peut causer des allergies. Les personnes qui sont sensibles à une espèce de la famille des Compositae peuvent le devenir aux autres membres de cette famille comme l'achillée mille-feuille (Achillea millefolium) ou la camomille (Matricaria chamomilla) (Mitchell et Rook 1979; Frohne et Pfander 1983).

Produits chimiques toxiques :

  • artéglasine A

Références :

  • Frohne, D., Pfander, H. J. 1983. A colour atlas of poisonous plants. Wolfe Publishing Ltd., London, England. 291 pp.
  • Mitchell, J. C., Rook, A. 1979. Botanical dermatology. Greenglass Ltd, Vancouver, B.C., Canada. 787 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Humains

Aucune information disponible sur les symptômes d'empoisonnement.

Une autre recherche?