cytise (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

La cytise Laburnum anagyroides est une plante ornementale d'extérieur qui ne survit que dans le sud-ouest de l'Ontario et la région côtière de la Colombie-Britannique. Elle contient de la cytisine, un alcaloïde qui a empoisonné et tué des bovins, des chiens, des chevaux, des porcs et des humains qui avaient ingéré des brindilles, des gousses ou des graines. La plupart des cas d'empoisonnement sont signalés dans les ouvrages européens. On doit empêcher les enfants et les animaux de compagnie de manger les gousses et les graines (Cooper and Johnson 1984, Lampe and McCann 1985, Fuller and McClintock 1986).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Fuller, T. C., McClintock, E. 1986. Poisonous plants of California. Univ. California Press, Berkeley, Calif., USA. 432 pp.
  • Lampe, K. F., McCann, M. A. 1985. AMA Handbook of poisonous and injurious plants. American Medical Assoc. Chicago, Ill., USA. 432 pp.

Nomenclature :

Nom scientifique
Laburnum anagyroides Medic.
Nom(s) commun(s)
cytise
Nom de la famille scientifique
Leguminosae
Nom de famille commun
pois

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Laburnum anagyroides

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada, Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Une plante ou parties d'une plante utilisées à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison.

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : cytise - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques :

Toutes les parties de la plante contiennent de la cytisine, un alcaloïde, mais cette substance se trouve en plus grande quantité dans l'écorce et les graines. Les feuilles deviennent moins toxiques au fur et à mesure que les gousses se développent, et celles-ci deviennent de plus en plus toxiques (Cooper and Johnson 1984).

Parties toxiques :

  • écorce
  • feuilles
  • graines
  • toutes les parties

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Produits chimiques toxiques :

  • cytisine

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

L'ingestion de brindilles et de gousses de cytise a produit des symptômes d'intoxication: démarche raide et chancelante, tremblements violents, décubitus et mort. La production de lait a diminué et de gros amas jaunes étaient présents dans le lait (Cooper and Johnson 1984).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Chevaux

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Chiens

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Des chiens qui avaient mâchonné des tiges de cytise ont été intoxiqués, ont eu des convulsions et sont morts (Cooper and Johnson 1984).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

En ce qui concerne les humains, les enfants peuvent s'empoisonner en mangeant les gousses ou les graines. Les symptômes apparaissent en moins d'une demi-heure parce que la cytisine est rapidement absorbée par les muqueuses de la bouche, de l'estomac et de l'intestin. Il peut se produire des nausées, des vomissements, la dilatation des pupilles, un état de faiblesse, des difficultés à respirer, des étourdissements et une incoordination musculaire. L'ingestion de grandes quantités peut être mortelle. Dans un cas, un homme est mort après avoir mangé 23 gousses de cytise. L'analyse toxicologique a révélé qu'il y avait eu absorption de 35 à 50 mg de cytisine (Cooper and Johnson 1984, Fuller and McClintock 1986).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Fuller, T. C., McClintock, E. 1986. Poisonous plants of California. Univ. California Press, Berkeley, Calif., USA. 432 pp.

Porcs

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Une autre recherche?