Digitale pourpre (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

La digitale pourpre (Digitalis purpurea) est une jolie plante bisannuelle qui est cultivée au Canada et acclimatée dans plusieurs provinces. Si elle est ingérée, elle peut avoir des effets toxiques graves et tuer des animaux ou des humains. On en tire plusieurs substances pharmaceutiques importantes dont la digitaline et la digoxine. Ces produits accroissent la force de contraction du muscle cardiaque et sont employés dans les cas de congestion cardiaque. La digitale pourpre (Digitalis purpurea) est une plante acclimatée qu'on trouve dans l'est du Canada et en Colombie-Britannique. C'est aussi une plante ornementale d'extérieur commune. Tous les types de bétail sont susceptibles d'être empoisonnés par la digitale pourpre. Les cas d'intoxication sont cependant peu fréquents parce que la plante a mauvais goût mais, lorsqu'ils se produisent, ils sont souvent graves et spectaculaires et fréquemment mortels. Chez l'humain, les intoxications sont rares. Cependant on signale des cas d'empoisonnement chez des enfants qui avaient mangé les fleurs ou bu l'eau des vases. L'ajout accidentel de feuilles de digitale pourpre dans des infusions a causé des intoxications et la mort. On considère souvent que les glycosides cardiotoniques sont des médicaments qui ont une marge de sécurité étroite. De légères surdoses de médicaments peuvent aussi avoir des effets toxiques (Cooper et Johnson 1984, Cheeke et Schull 1985, Joubert 1989).

Références :

  • Cheeke, P. R., Shull, L. R. 1985. Natural toxicants in feeds and poisonous plants. AVI Publishing Company, Inc., Westport, Conn., USA. 492 pp.
  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Joubert, J. P. 1989. Cardiac glycosides. Pages 61-97 in Cheeke, P. R., ed. Toxicants of plant origin. Vol. II. Glycosides. CRC Press, Inc., Boca Raton, Fla., USA. 277 pp.
  • Lampe, K. F., McCann, M. A. 1985. AMA Handbook of poisonous and injurious plants. American Medical Assoc. Chicago, Ill., USA. 432 pp.
  • Parker, W. H. 1951. Foxglove (Digitalis purpurea) poisoning in turkeys. Vet. Rec., 63: 416.
  • Thomas, D. L., Quick, M. P., Morgan, R. P. 1987. Suspected foxglove (Digitalis purpurea) poisoning in a dairy cow. Vet. Rec., 120: 300-301.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Digitalis purpurea L.
Nom(s) commun(s):
digitale pourpre
Nom de la famille scientifique :
Scrophulariaceae
Nom de famille commun :
scrophulaire

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Digitalis purpurea

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada, Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/ Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Colombie-Britannique
  • Nouvelle-Écosse
  • Ontario
  • Terre-Neuve

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93 : 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94 : 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : Digitale pourpre - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques :

Toute la plante contient des composés toxiques. Les feuilles et les graines sont employées pour la production de digoxine et d'autres cardénolides utilisés en pharmacie. Le séchage, l'entreposage, l'ébullition ou l'ajout de ces substances au foin ne réduit pas leur toxicité. Les plantes ont mauvais goût et sont rarement mangées par les animaux (Cooper et Johnson 1984, Joubert 1989).

Parties toxiques :

  • feuilles
  • fleurs
  • graines
  • tiges
  • toutes les parties

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Joubert, J. P. 1989. Cardiac glycosides. Pages 61-97 in Cheeke, P. R., ed. Toxicants of plant origin. Vol. II. Glycosides. CRC Press, Inc., Boca Raton, Fla., USA. 277 pp.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

La digitoxine est l'un des glycosides cardiotoniques contenus dans la digitale pourpre, et elle est considérée comme la plus toxique de ces substances. Les toxines sont dégradées par hydrolyse en sucre et en aglycone (composé non sucré). Les aglycones ont un effet direct sur le muscle cardiaque (Joubert 1989).

Produits chimiques toxiques :

  • digitoxine

Références :

  • Joubert, J. P. 1989. Cardiac glycosides. Pages 61-97 in Cheeke, P. R., ed. Toxicants of plant origin. Vol. II. Glycosides. CRC Press, Inc., Boca Raton, Fla., USA. 277 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Des bovins laitiers se sont empoisonnés en mangeant de la digitale pourpre. L'autopsie a révélé une consolidation des lobes apicaux des deux poumons, un emphysème marqué et la formation de bullae dans les lobes diaphragmatiques. Les muqueuses du duodénum et du jéjunum étaient extrêmement congestionnées et hémorragiques. Certains de ces bovins se sont complètement rétablis après traitement, d'autres après plusieurs jours. Une vache est morte deux jours après avoir consommé de la digitale pourpre (Thomas et al. 1987).

Références :

  • Thomas, D. L., Quick, M. P., Morgan, R. P. 1987. Suspected foxglove (Digitalis purpurea) poisoning in a dairy cow. Vet. Rec., 120 : 300-301.

Chats

Chèvres

Chevaux

Chiens

Dindons

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Des dindons se sont empoisonnés en mangeant des feuilles de digitale pourpre. Certains d'entre eux se sont rétablis lentement. Les jabots ont été enlevés chirurgicalement chez les oiseaux touchés, ce qui a permis d'accélérer la guérison (Parker 1951).

Références :

  • Parker, W. H. 1951. Foxglove (Digitalis purpurea) poisoning in turkeys. Vet. Rec., 63 : 416.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

En cas d'empoisonnement par la digitale, les effets toxiques ont une période de latence variable selon les quantités ingérées. Il est fréquent d'observer des troubles graves du battement cardiaque et du pouls. Chez l'humain, la plupart des cas d'empoisonnement étaient dus à de légères surdoses de médicaments qui contenaient de la digoxine ou d'autres substances apparentées. Smith et al. (1982) décrivent les symptômes d'intoxication par la digoxine et la digitoxine, y compris des nausées et de forts vomissements. De nombreuses personnes souffrent d'hyperkalémie. Il est fréquent d'observer des troubles graves du rythme cardiaque ainsi qu'une tachycardie et une fibrillation ventriculaire. Le traitement des patients à l'aide de fragments Fab purifiés et d'anticorps spécifiques à la digoxine produit une réponse initiale favorable et devrait permettre d'annuler efficacement les effets de cette intoxication qui peut être mortelle. L'ingestion accidentelle de digitale pourpre s'est produite lorsque des feuilles ont été ajoutées dans une infusion ou lorsque des feuilles ont été mangées (Cooper et Johnson 1984).

Références :

  • Lampe, K. F., McCann, M. A. 1985. AMA Handbook of poisonous and injurious plants. American Medical Assoc. Chicago, Ill., USA. 432 pp.

Moutons

Porcs

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Chez toutes les espèces d'animaux, les symptômes généraux d'empoisonnement par la digitale pourpre sont les suivants : diarrhée, douleurs abdominales, pouls irrégulier, tremblements et convulsions. Les cas graves peuvent se solder par la mort. L'autopsie de porcs a montré une inflammation gastro-intestinale, une nécrose par points de la bordure de la rate et une dégénérescence graisseuse de certaines fibres nerveuses du coeur. La présence de digitoxine dans les tissus permet de confirmer que l'animal a été empoisonné par la digitale pourpre (Cooper et Johnson 1984, Joubert 1989).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Volaille

Une autre recherche?