Euphorbe effilée (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

L'euphorbe effilée (Euphorbia tirucalli) est un joli arbre ornemental d'intérieur. Son latex contient des substances caustiques et irritantes qui produisent des réactions de la peau, des muqueuses et des yeux. Lorsque le latex entre en contact avec la peau, il produit une brûlure grave et une inflammation. En cas d'ingestion, la bouche et l'estomac sont brûlés et irrités, il se produit une douleur et parfois une diarrhée. En Afrique orientale, il semble que l'emploi peu avisé du latex de cette plante à des fins médicinales ait entraîné la mort d'un certain nombre de personnes (Fuller et McClintock 1986). On ne doit pas permettre aux animaux de compagnie de manger cette plante.

Références :

  • Crowder, J. I., Sexton, R. R. 1964. Keratoconjunctivitis resulting from the sap of candelebra cactus and the pencil tree. Arch. Opthalmol., 72: 476-484.
  • Fuller, T. C., McClintock, E. 1986. Poisonous plants of California. Univ. California Press, Berkeley, Calif., USA. 432 pp.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Euphorbia tirucalli L.
Nom(s) commun(s) :
euphorbe effilée
Nom de la famille scientifique :
Euphorbiaceae
Nom de famille commun :
enuphorbe

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Euphorbia tirucalli

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/Names of plant diseases in Canada, Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/ Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

Une plante ou parties d'une plante utilisées à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison.

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : Euphorbe effilée - Recherche Google

Parties toxiques :

  • latex

Références :

  • Fürstenberger, G., Hecker, E. 1986. On the active principles of the Euphorbiaceae, XII. Highly unsaturated irritant diterpene esters from Euphorbia tirucalli originating from Madagascar. J. Nat. Prod. (Lloydia), 49: 386-397.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

L'ingénol et le 4-désoxyingénol sont des diterpènes toxiques qui ont été isolés du latex de l'euphorbe effilée (Frohne et Pfander 1983; Fürstenberger et Hecker 1986).

Produits chimiques toxiques :

  • 4-désoxyingénol

Références :

  • Fürstenberger, G., Hecker, E. 1986. On the active principles of the Euphorbiaceae, XII. Highly unsaturated irritant diterpene esters from Euphorbia tirucalli originating from Madagascar. J. Nat. Prod. (Lloydia), 49: 386-397.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Le latex de l'euphorbe effilée provoque une kératoconjonctivite s'il pénètre dans les yeux. Les symptômes sont une sensation immédiate de brûlure du globe oculaire et des paupières, un larmoiement et une photophobie. Après ces symptômes, il se produit un chémosis des paupières et de la conjonctive pendant 8 à 12 h, la vision est embrouillée et la douleur augmente. Il se produit également une érosion de l'épithélium de la cornée, une baisse de l'acuité visuelle et un oedème de la cornée (Crowder et Sexton 1964).

Références :

  • Crowder, J. I., Sexton, R. R. 1964. Keratoconjunctivitis resulting from the sap of candelebra cactus and the pencil tree. Arch. Opthalmol., 72: 476-484.

Une autre recherche?