glorieuse du Malabar (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

La glorieuse du Malabar (Gloriosa superba) est une plante grimpante ornementale rarement cultivée à l'intérieur et qui convient mieux à la culture en serre. Chez les humains, l'ingestion des tubercules produit une intoxication grave. La plante contient deux alcaloïdes dont la colchicine, qui provoque une gastro-entérite grave, des vomissements et parfois un état d'inconscience. Dans les cas d'empoisonnement par la colchicine, on observe toujours une importante chute de poils. Le rétablissement complet est lent (Gooneratne 1966, Angunawela and Fernando 1971, Lampe and McCann 1985).

Références :

  • Angunawela, R. M., Fernando, H. A. 1971. Acute ascending polyneuropathy and dermatitis following poisoning by tubers of Gloriosa superba. Ceylon Med. J., 16: 233-235.
  • Gooneratne, B. W. 1966. Massive generalized alopecia after poisoning by Gloriosa superba. Br. Med. J., 1: 1023-1024.
  • Lampe, K. F., McCann, M. A. 1985. AMA Handbook of poisonous and injurious plants. American Medical Assoc. Chicago, Ill., USA. 432 pp.

Nomenclature :

Nom scientifique
Gloriosa superba L.
Nom(s) commun(s)
glorieuse du Malabar
Nom de la famille scientifique
Liliaceae
Nom de famille commun
lis

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Gloriosa superba

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada, Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Une plante ou parties d'une plante utilisées à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison.

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : glorieuse du Malabar - Recherche Google

Parties toxiques :

  • tubercules

Références :

  • Angunawela, R. M., Fernando, H. A. 1971. Acute ascending polyneuropathy and dermatitis following poisoning by tubers of Gloriosa superba. Ceylon Med. J., 16: 233-235.
  • Gooneratne, B. W. 1966. Massive generalized alopecia after poisoning by Gloriosa superba. Br. Med. J., 1: 1023-1024.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

Les tubercules de glorieuse du Malabar contiennent de la colchicine et de la gloriosine, qui sont deux alcaloïdes. Dans un cas, une jeune femme a mangé 125 g de tubercules contenant 0,3 % de colchicine, soit l'équivalent de 350 mg; elle a été prise de vomissements après moins de deux heures et elle est tombée inconsciente le lendemain (Gooneratne 1966).

Produits chimiques toxiques :

  • colchicine
  • gloriosine

Références :

  • Angunawela, R. M., Fernando, H. A. 1971. Acute ascending polyneuropathy and dermatitis following poisoning by tubers of Gloriosa superba. Ceylon Med. J., 16: 233-235.
  • Gooneratne, B. W. 1966. Massive generalized alopecia after poisoning by Gloriosa superba. Br. Med. J., 1: 1023-1024.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

L'ingestion des tubercules provoque de forts vomissements, des douleurs abdominales, une forte diarrhée sanguinolente, des saignements vaginaux, un état de faiblesse et une rétention de l'urine et des fèces. Il se produit parfois une enflure des membres inférieurs ou supérieurs. On observe une chute partielle ou totale des poils pouvant s'étendre à l'ensemble du corps. Le rétablissement est long parce que la colchicine est excrétée lentement. Le traitement porte sur la rétention des liquides, le suivi du fonctionnement des reins et de la pression artérielle et le traitement de la diarrhée (Gooneratne 1966, Angunawela and Fernando 1971, Lampe and McCann 1985).

Références :

  • Angunawela, R. M., Fernando, H. A. 1971. Acute ascending polyneuropathy and dermatitis following poisoning by tubers of Gloriosa superba. Ceylon Med. J., 16: 233-235.
  • Gooneratne, B. W. 1966. Massive generalized alopecia after poisoning by Gloriosa superba. Br. Med. J., 1: 1023-1024.
  • Lampe, K. F., McCann, M. A. 1985. AMA Handbook of poisonous and injurious plants. American Medical Assoc. Chicago, Ill., USA. 432 pp.

Une autre recherche?