Glycine du Japon (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

La Glycine du Japon (Wisteria floribunda) est une plante ornementale qu'on cultive pour la beauté de ses fleurs. Elle ne pousse que dans les régions les plus chaudes du Canada comme le sud de l'Ontario et l'île de Vancouver. Si on en prend soin, cette plante grimpante peut survivre à l'hiver à Ottawa, en Ontario. Toutes les parties de la plante sont toxiques, surtout les graines. L'ingestion de 1 ou 2 graines peut provoquer une intoxication grave chez les enfants. Cependant les ouvrages publiés ne font état d'aucun cas de décès. Une autre plante du même genre, la Glycine Wisteria sinensis (Sims) Sweet, est peut-être en mesure de survivre dans le sud du Canada (Anon. 1961, Lampe and McCann 1985).

Références :

  • Anon. 1961. Wisteria. Natl. Clgh. Poison Control Cent., July-Aug: 1-2.
  • Lampe, K. F., McCann, M. A. 1985. AMA Handbook of poisonous and injurious plants. American Medical Assoc. Chicago, Ill., USA. 432 pp.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Wisteria floribunda (Willd.) DC.
Nom(s) commun(s) :
Glycine du Japon
Nom de la famille scientifique :
Leguminosae
Nom de famille commun :
pois

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Wisteria floribunda

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada. , Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

Une plante ou parties d'une plante utilisées à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison.

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : Glycine du Japon - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques :

On a découvert de la wistarine, un glycoside, dans cette plante. Celle-ci contient aussi de la lectine, qui est toxique (Lampe and McCann 1985). Toutes les parties de la plante sont toxiques, y compris les fleurs. Les graines sont très toxiques (Lampe and McCann 1985).

Parties toxiques :

  • feuilles
  • fleurs
  • graines
  • toutes les parties

Références :

  • Lampe, K. F., McCann, M. A. 1985. AMA Handbook of poisonous and injurious plants. American Medical Assoc. Chicago, Ill., USA. 432 pp.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

On a découvert de la wistarine, un glycoside, dans cette plante. Celle-ci contient aussi de la lectine, qui est toxique (Lampe and McCann 1985). Toutes les parties de la plante sont toxiques, y compris les fleurs. Les graines sont très toxiques (Lampe and McCann 1985).

Produits chimiques toxiques :

  • wistarine

Références :

  • Anon. 1961. Wisteria. Natl. Clgh. Poison Control Cent., July-Aug: 1-2.
  • Lampe, K. F., McCann, M. A. 1985. AMA Handbook of poisonous and injurious plants. American Medical Assoc. Chicago, Ill., USA. 432 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Les humains qui mangent de la Glycine ont les symptômes suivants: nausée, vomissements, diarrhée, douleurs abdominales et déshydratation. L'ingestion de 1 ou 2 graines a provoqué une intoxication grave chez un jeune adulte. Les patients se rétablissent habituellement en 1 ou 2 jours. Le traitement consiste à provoquer les vomissements, puis à prendre des mesures de soutien comme l'administration d'antiémétiques et le remplacement des liquides (Anon. 1961, Lampe and McCann 1985).

Références :

  • Anon. 1961. Wisteria. Natl. Clgh. Poison Control Cent., July-Aug: 1-2.
  • Lampe, K. F., McCann, M. A. 1985. AMA Handbook of poisonous and injurious plants. American Medical Assoc. Chicago, Ill., USA. 432 pp.

Une autre recherche?