Graines à chapelet (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

Les graines à chapelet (Caulophyllum thalictroides) sont une plante indigène qui pousse dans les forêts riches de l'est du Canada. La plante contient des substances chimiques qui peuvent endommager les cellules. Des expériences ont montré que la manipulation de la racine en poudre pouvait irriter les muqueuses et parfois provoquer une dermatite. Dans les ouvrages publiés, on ne signale aucun cas d'empoisonnement, mais la plante est tout de même toxique. On ne doit pas permettre aux enfants de manger les jolis fruits bleus qu'elle produit (Muenscher 1975, Lampe et McCann 1985). Les auteurs ne signalent aucun cas d'empoisonnement de bétail.

Références :

  • Lampe, K. F., McCann, M. A. 1985. AMA Handbook of poisonous and injurious plants. American Medical Assoc. Chicago, Ill., USA. 432 pp.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Caulophyllum thalictroides (L.) Michaux
Nom(s) commun(s) :
graines à chapelet
Nom de la famille scientifique :
Berberidaceae
Nom de famille commun :
berbéris

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Caulophyllum thalictroides

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada, Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/ Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Manitoba
  • Nouveau-Brunswick
  • Nouvelle-Écosse
  • Ontario
  • Québec

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : graines à chapelet - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques :

Les baies et les racines contiennent des substances cytotoxiques, c'est-à-dire qui endommagent les cellules. La plante a un goût extrêmement âcre et n'est habituellement pas mangée par le bétail (Muenscher 1975, Lampe et McCann 1985).

Parties toxiques :

  • fruits mûrs
  • racines

Références :

  • Lampe, K. F., McCann, M. A. 1985. AMA Handbook of poisonous and injurious plants. American Medical Assoc. Chicago, Ill., USA. 432 pp.
  • Muenscher, W. C. 1975. Poisonous plants of the United States. Revised. Collier Books, New York, N.Y., USA. 277 pp.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

Cette plante contient un alcaloïde et des saponines. Ces substances sont toxiques et endommagent les cellules animales. Il semble que la plante contienne des substances oxytociques qui provoquent des contractions utérines après administration par voie orale (Fergusen et Edwards 1954, Lampe et McCann 1985).

Produits chimiques toxiques :

  • N-méthylcytisine

Références :

  • Lampe, K. F., McCann, M. A. 1985. AMA Handbook of poisonous and injurious plants. American Medical Assoc. Chicago, Ill., USA. 432 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Lampe, K. F., McCann, M. A. 1985. AMA Handbook of poisonous and injurious plants. American Medical Assoc. Chicago, Ill., USA. 432 pp.

Une autre recherche?