Gutierrezie faux-sarothra (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

La gutierrezie faux-sarothra (Gutierrezia sarothrae) est une plante vivace indigène qui pousse dans les pâturages de l'Ouest. Elle a causé des intoxications aiguës ainsi que des avortements chez les bovins; ces effets ont aussi été produits expérimentalement chez des chèvres et des moutons. La plante est plus toxique au cours des premiers stades de croissance et si elle pousse sur des sols pauvres et sablonneux. Les cas d'intoxication aiguë et d'avortement ont causé d'importantes pertes de bovins dans le sud des États-Unis, au Texas et au Nouveau-Mexique (Kingsbury 1964, Molyneux et al. 1980).

Références :

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.
  • Molyneux, R. J., Stevens, K. L., James, L. F. 1980. Chemistry of toxic range plants. Volatile constituents of broomweed (Gutierrezia sarothrae). J. Agric. Food Chem., 28: 1332-1333.
  • Ralphs, M. H. 1985. Poisonous plants: the snakeweeds. Rangelands, 7(2): 63-65.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Gutierrezia sarothrae (Pursh) Britton et Rusby
Nom(s) commun(s) :
gutierrezie faux-sarothra
Nom de la famille scientifique :
Compositae
Nom de famille commun :
composées

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Gutierrezia sarothrae

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada, Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/ Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Alberta
  • Manitoba
  • Saskatchewan

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : Gutierrezie faux-sarothra - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques :

Chez les bovins, 9 kg de gutierrezie faux-sarothra suffisent à provoquer l'avortement en moins de 7 jours. Lors d'expériences, des bovins, des chèvres et des moutons sont morts après avoir consommé des plantes fraîches à raison de 10 à 20 % du poids corporel pendant 3 jours à deux semaines (Kingsbury 1964).

Parties toxiques :

  • feuilles
  • tiges

Références :

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.
  • Molyneux, R. J., Stevens, K. L., James, L. F. 1980. Chemistry of toxic range plants. Volatile constituents of broomweed (Gutierrezia sarothrae). J. Agric. Food Chem., 28: 1332-1333.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

L'huile essentielle de la plante contient des monoterpènes comme l'alpha-pinène et le géraniol, et des sesquiterpènes comme le gamma-humulène. Cependant Molyneux et al. (1980) ne pensent pas que ces substances contribuent aux effets abortifs de la gutierrezie faux-sarothra. On croit que ce sont les saponines qui produisent des effets toxiques chez les animaux et qu'elles pourraient également jouer un rôle dans la fraction abortive (Cheeke et Schull 1985).

Produits chimiques toxiques :

  • alpha-pinène
  • gamma-humulène

Références :

  • Molyneux, R. J., Stevens, K. L., James, L. F. 1980. Chemistry of toxic range plants. Volatile constituents of broomweed (Gutierrezia sarothrae). J. Agric. Food Chem., 28: 1332-1333.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Les symptômes d'intoxication aiguë sont l'apathie, l'anorexie, le pelage en désordre, la diarrhée ou la constipation, l'écoulement vaginal et l'hématurie. Chez les bovins, on remarque un écoulement nasal et le museau devient croûté. Les lésions sont celles de la gastro-entérite et une dégénérescence des reins et du foie. Dans les cas graves, il se produit une néphrite toxique avec nécrose. La rate peut être congestionnée et il peut y avoir un oedème de l'utérus. L'avortement est l'une des principales conséquences de l'intoxication. Les veaux prématurés sont faibles ou morts-nés, avec rétention du placenta. Chez la vache gravide, on remarque parfois une enflure de la vulve et le développement précoce du pis (Kingsbury 1964, Molyneux et al. 1980, Ralphs 1985).

Références :

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.
  • Ralphs, M. H. 1985. Poisonous plants: the snakeweeds. Rangelands, 7(2): 63-65.

Chèvres

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Moutons

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Une autre recherche?