Hélianthe annuel (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

L'hélianthe annuel (Helianthus annuus) produit une dermatite de contact allergique chez les personnes sensibles; cette réaction est due aux lactones sesquiterpéniques qui se trouvent dans des poils glandulaires capités multicellulaires fragiles (Hausen and Spring 1989). En Europe, des bovins se sont empoisonnés en mangeant des plantes dont les graines n'étaient pas arrivées à maturités. Dans ce cas, ce sont les nitrates qui ont causé la maladie et la mort (Cooper and Johnson 1984).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Hausen, B. M., Spring, O. 1989. Sunflower allergy. On the constituents of the trichomes of Helianthus annuus L. (Compositae). Contact Dermatitis, 20: 326-334.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Helianthus annuus L.
Nom(s) commun(s) :
hélianthe annuel
Nom de la famille scientifique :
Compositae
Nom de famille commun :
composées

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Helianthus annuus

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada. Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : hélianthe annuel - Recherche Google

Parties toxiques :

  • poils

Références :

  • Hausen, B. M., Spring, O. 1989. Sunflower allergy. On the constituents of the trichomes of Helianthus annuus L. (Compositae). Contact Dermatitis, 20: 326-334.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

L'hélianthe annuel contient plusieurs lactones sesquiterpéniques; la plus active de celles-ci, la 1-O-méthyl-4,5-dihydroniveusine A, se présente sous la forme d'un hémicétal. C'est l'ensemble du mélange de lactones sequiterpéniques qui contribue à la réaction allergique chez les humains. Ces substances se trouvent dans les glandes capitées des feuilles (Hausen and Spring 1989). L'hélianthe annuel accumule également des quantités toxiques de nitrates qui ont empoisonné des bovins en Europe (Cooper and Johnson 1984).

Produits chimiques toxiques :

  • dihydroniveusine A
  • nitrate

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Hausen, B. M., Spring, O. 1989. Sunflower allergy. On the constituents of the trichomes of Helianthus annuus L. (Compositae). Contact Dermatitis, 20: 326-334.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Lorsque les bovins mangent des plants d'hélianthe annuel n'ayant pas produit de graines mûres, ils sont intoxiqués par les nitrates. Les symptômes sont une défaillance du système circulatoire, un balancement des pattes arrières, la nervosité et l'effondrement de 1 à 3 heures après l'ingestion. L'autopsie révèle un oedème du poumon, de petites hémorragies et une congestion au niveau des vaisseaux sanguins des intestins et un sang foncé (Cooper and Johnson 1984).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Hausen, B. M., Spring, O. 1989. Sunflower allergy. On the constituents of the trichomes of Helianthus annuus L. (Compositae). Contact Dermatitis, 20: 326-334.

Une autre recherche?