Hyménoxys de Richardson (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication:

L'Hyménoxys de Richardson (Hymenoxys richardsonii) est une plante indigène du sud des Prairies. Cette plante a empoisonné et tué des moutons, des chèvres et occasionnellement des bovins. Les moutons et les chèvres consomment cette plante lorsqu'ils ont peu d'autres espèces à leur disposition. Les intoxications sont donc plus fréquentes au printemps et à la fin de l'automne, lorsque le fourrage est moins abondant. Les empoisonnements de ce type sont moins fréquents chez les bovins, qui n'aiment pas le goût de la plante (Cheeke and Schull 1985).

Références:

  • Cheeke, P. R., Shull, L. R. 1985. Natural toxicants in feeds and poisonous plants. AVI Publishing Company, Inc., Westport, Conn., USA. 492 pp.
  • Parker, K. W. 1936. Prevention of death losses in sheep on areas infested with pingue (Actinea richardsoni). N. M. Agric. Exp. Stn. Bull., 241. 53 pp.

Nomenclature:

Nom scientifique:
Hymenoxys richardsonii (Hook.) Cockerell
Nom(s) commun(s):
Hyménoxys de Richardson
Nom de la famille scientifique:
Compositae
Nom de famille commun:
composées

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique: Hymenoxys richardsonii

Références:

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada. , Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Alberta
  • Saskatchewan

Références:

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images: Hyménoxys de Richardson - Recherche Google

Parties toxiques:

  • feuilles
  • tiges
  • toutes les parties

Références:

  • Cheeke, P. R., Shull, L. R. 1985. Natural toxicants in feeds and poisonous plants. AVI Publishing Company, Inc., Westport, Conn., USA. 492 pp.

Des notes sur Produits chimiques toxiques:

L'hyménovine (hyménoxone) est une lactone sesquiterpénique qui contient un groupement alpha-méthylène-gamma-lactone. Ce groupement inhibe l'action enzymatique de l'adénylcyclase par alkylation du groupement thiol. Cette inhibition peut interrompre la transmission cellulaire de signaux externes aux protéines régulatrices internes. Les thiols tels que la cystéine peuvent être employés dans le traitement parce qu'ils détoxifient partiellement le groupement en question avant qu'il puisse endommager les enzymes cellulaires (Elissalde and Ivie 1987). La LD 50 d'hyménovine (hyménoxone) administrée par voie orale est de 2,9 à 8,5 g/kg chez les moutons (Cheeke and Schull 1985).

Produits chimiques toxiques:

  • hyménovine

Références:

  • Cheeke, P. R., Shull, L. R. 1985. Natural toxicants in feeds and poisonous plants. AVI Publishing Company, Inc., Westport, Conn., USA. 492 pp.
  • Elissalde, M. H., Ivie, G. W. 1987. Inhibition of macrophage adenylate cyclase by the alpha-methylene-gamma-lactone moiety of sesquiterpene lactones from forage plants. Am. J. Vet. Res., 48: 148-152.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain:

N.B.: Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Chèvres

Moutons

Symptômes généraux de l'intoxication:

Informations sur l'intoxication:

Les symptômes causés par l'ingestion sont des vomissements violents (d'où le nom anglais de "spewing sickness"). Chez les moutons affectés, on remarque parfois une coloration verte autour de la bouche. Les vomissures peuvent être inhalées et causer une pneumonie par inhalation, des dommages permanents aux poumons ou la mort. Il peut y avoir des lésions du tube digestif, une congestion du foie et des reins ainsi que des dommages aux poumons. On remarque des toussements et des éternuements fréquents (Parker, Cheeke and Schull 1985).

Références:

  • Cheeke, P. R., Shull, L. R. 1985. Natural toxicants in feeds and poisonous plants. AVI Publishing Company, Inc., Westport, Conn., USA. 492 pp.
  • Parker, K. W. 1936. Prevention of death losses in sheep on areas infested with pingue (Actinea richardsoni). N. M. Agric. Exp. Stn. Bull., 241. 53 pp.

Une autre recherche?