if de l'Angleterre (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

if de l'Angleterre (Taxus baccata) est un arbuste ornemental introduit qui survit dans les régions les plus chaudes du Canada. Il a intoxiqué et tué des bovins, des chevaux et des humains. L'ingestion des feuilles, de l'écorce et des graines peut empoisonner toutes les espèces d'animaux. La pulpe charnue du fruit est considérée comme non toxique ou peu toxique. Cette espèce contient de la taxine, qui est un ensemble d'alcaloïdes. On ne doit pas permettre aux enfants de manger les fruits ou les graines de la plante, ni laisser les animaux avoir accès à l'arbuste ou aux branches coupées (Cooper and Johnson 1984, Feldman et al. 1987).

Références :

  • Burke, M. J., Siegel, D., Davidow, B. 1979. Anaphylaxis. Consequence of yew (Taxus) needle ingestion. N. Y. State J. Med., 79: 1576-1577.
  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Feldman, R., Szajewski, J. M., Chrobak, J., Liberek, Z. M. 1987. Four cases of self-poisoning with yew leaves decoction. Vet. Hum. Toxicol., 29: 72.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Taxus baccata L.
Nom(s) commun(s) :
if de l'Angleterre
European yew
if commun
Nom de la famille scientifique :
Taxaceae
Nom de famille commun :
if

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Taxus baccata

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada. , Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

Une plante ou parties d'une plante utilisées à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison.

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : if de l'Angleterre - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques :

Toutes les parties de la plante contiennent des quantités significatives d'alcaloïdes, à l'exception de la partie charnue des fruits qui est considérée comme non toxique ou faiblement toxique. Les graines sont toxiques et peuvent provoquer des empoisonnements lorsqu'elles sont ingérées avec le fruit. Le séchage ne fait pas diminuer la toxicité. Les retailles de haies sont aussi toxiques que la plante à l'état frais (Cooper and Johnson 1984). L'ingestion d'if de l'Angleterre a, dans de rares cas, empoisonné et tué des humains. Les premiers symptômes sont les vertiges, la gorge sèche, la nausée, des douleurs abdominales et des vomissements. Le patient peut sombrer dans un état comateux et souffrir de périodes de battement cardiaque irrégulier et lent. La mort résulte d'une déficience respiratoire ou cardiaque. Il peut y avoir un effet diurétique prononcé et évident. Dans certains cas, l'ingestion de 30 baies environ a causé quelques symptômes et, dans d'autres cas, l'ingestion de 40 baies ou plus n'en a provoqué aucun, peut-être parce que les graines n'avaient pas été mâchées et ont été rejetées intactes (Cooper and Johnson 1984, Feldman et al. 1987). Il s'est déjà produit un choc anaphylactique après l'ingestion de deux aiguilles. Il peut y avoir des démangeaisons cutanées, des sueurs, des vertiges et des pertes de connaissance, une dyspnée, un pouls faible et des troubles généraux du pouls (Burke et al. 1979).

Parties toxiques :

  • Feuilles
  • Graines
  • Pollen

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Feldman, R., Szajewski, J. M., Chrobak, J., Liberek, Z. M. 1987. Four cases of self-poisoning with yew leaves decoction. Vet. Hum. Toxicol., 29: 72.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

La taxine est un mélange complexe d'alcaloïdes qui est rapidement absorbé par le tube digestif et qui perturbe le fonctionnement du coeur. Chez les humains, des études de cas ont permis de montrer que les alcaloïdes en question étaient fortement diurétiques et qu'ils causaient des troubles graves du rythme ventriculaire (Feldman et al. 1987). Smith (1989) présente une technique de diagnostic rapide de la présence de taxine par spectrométrie de masse à l'aide d'une sonde insérée dans le rumen. On a estimé que la dose létale se situait entre 1 et 10 g/kg du poids corporel chez les ruminants et à 0,5 à 2 g/kg chez les chevaux (Cooper and Johnson 1984).

Produits chimiques toxiques :

  • Taxine

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Feldman, R., Szajewski, J. M., Chrobak, J., Liberek, Z. M. 1987. Four cases of self-poisoning with yew leaves decoction. Vet. Hum. Toxicol., 29: 72.
  • Smith, R. A. 1989. Comments on diagnosis of intoxication due to Taxus. Vet. Hum. Toxicol., 31: 177.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B.: Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

En Europe, des bovins se sont empoisonnés consommant de l'if de l'Angleterre. Les symptômes sont des tremblements musculaires et un refroidissement suivis d'un pouls faible et de grognements. Dans certains cas, il n'y a pas de symptômes évidents avant l'effondrement soudain et la mort. La mort ne survient pas toujours et on signale des cas de rétablissement spontané. L'autopsie peut ne révéler que de la présence d'if dans l'estomac. Il peut y avoir inflammation de l'estomac et des intestins (Cooper and Johnson 1984).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Chevaux

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Après avoir ingéré de l'if, les chevaux ont des symptômes semblables à ceux observés chez les bovins. Dans des conditions expérimentales, on a administré à un poney un extrait aqueux filtré de rameaux et de baies d'if par sonde stomacale; l'animal a eu des signes d'intoxication au bout d'une heure et est mort 15 minutes plus tard. L'ingestion produit les symptômes suivants: froid, pouls rapide, puis faible, excitabilité, effondrement et mort (Cooper and Johnson 1984).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Burke, M. J., Siegel, D., Davidow, B. 1979. Anaphylaxis. Consequence of yew (Taxus) needle ingestion. N. Y. State J. Med., 79: 1576-1577.
  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Feldman, R., Szajewski, J. M., Chrobak, J., Liberek, Z. M. 1987. Four cases of self-poisoning with yew leaves decoction. Vet. Hum. Toxicol., 29: 72.

Une autre recherche?