jusquiame noire (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

La jusquiame noire (Hyoscyamus niger) est une plante acclimatée qui pousse dans certains régions du sud du Canada. Elle contient plusieurs alcaloïdes et, à de rares occasions, a causé des empoisonnements chez des humains, des bovins, des volailles et des porcs. Chez les humains, l'intoxication était accidentelle ou intentionnelle parce que la plante a des propriétés médicinales ou hallucinogènes. La jusquiame noire est employée à des fins médicinales depuis des temps reculés; on l'utilise dans le traitement de diverses affections et à des fins préventives. Certaines personnes qui recherchaient les effets hallucinogènes de cette plante ont ingéré des graines ou mâché des fleurs, souvent avec des résultats regrettables. L'ingestion provoque un syndrome anticholinergique accompagné d'effets stimulants et hallucinogènes (Hocking 1947, Spoerke et al. 1987). En Europe, des bovins se sont empoisonnés en ingérant de la jusquiame noire qui se trouvait dans leur fourrage. La teneur en alcaloïdes demeure inchangée après le séchage, et on signale que l'ingestion de cette plante teinte le lait des vaches. Des volailles sont mortes après avoir ingéré les graines, et des porcs sont morts après avoir mangé les racines (Cooper and Johnson 1984, Spoerke et al. 1987)

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Hocking, G. M. 1947. Henbane - healing herb of Hercules and of Apollo. Econ. Bot., 1: 306-316.
  • Spoerke, D. G., Hall, A. H., Dodson, C. D., Stermitz, F. R., Swanson, C. H., Rumack, B. H. 1987. Mystery root ingestion. J. Emerg. Med., 5: 385-388.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Hyoscyamus niger L.
Nom(s) commun(s) :
jusquiame noire
Nom de la famille scientifique :
Solanaceae
Nom de famille commun :
morelle

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Hyoscyamus niger

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada. Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Alberta
  • Manitoba
  • Nouveau-Brunswick
  • Nouvelle-Écosse
  • Ontario
  • Québec
  • Saskatchewan

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : jusquiame noire - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques :

Toutes les parties de la plante contiennent des teneurs variables d'alcaloïdes (pour plus de détails, voir les notes sur les substances chimiques). L'ingestion de 4 fleurs a provoqué certains symptômes chez des humains (Frohne and Pfander 1983, Sporke et al. 1987)

Parties toxiques :

  • feuilles
  • fleurs
  • graines
  • racines
  • toutes les parties

Références :

  • Frohne, D., Pfander, H. J. 1983. A colour atlas of poisonous plants. Wolfe Publishing Ltd., London, England. 291 pp.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

La jusquiame noire contient de l'hyosciamine, de l'hyoscine et de l'atropine. La teneur en alcaloïdes est de 0,08 % (racines), 0,17 % (feuilles) et 0,3 % (graines). Le principal effet de l'hyosciamine est la dépression du fonctionnement du système nerveux central (Frohne and Pfander 1983; Cooper and Johnson 1984).

Produits chimiques toxiques :

  • atropine
  • hyoscine(scopolamine)
  • hyoscyamine

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Frohne, D., Pfander, H. J. 1983. A colour atlas of poisonous plants. Wolfe Publishing Ltd., London, England. 291 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Les symptômes d'empoisonnement sont la soif, la bouche sèche, les pupilles dilatées, la peau chaude et rouge et des hallucinations. On a également observé des mouvements sans but comme des gestes de préhension dans le vide. Les battements cardiaques sont rapides. Ces symptômes se manifestent après l'ingestion de racines. L'ingestion des fleurs produit un état d'agitation et de nervosité, une peau sèche et la dilatation des pupilles (Spoerke et al. 1987).

Références :

  • Hocking, G. M. 1947. Henbane - healing herb of Hercules and of Apollo. Econ. Bot., 1: 306-316.
  • Spoerke, D. G., Hall, A. H., Dodson, C. D., Stermitz, F. R., Swanson, C. H., Rumack, B. H. 1987. Mystery root ingestion. J. Emerg. Med., 5: 385-388.

Porcs

Volaille

Une autre recherche?