Lantana (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

On vend occasionnellement Lantana camara comme plante d'intérieur, et cette espèce peut également être plantée à l'extérieur pendant l'été au Canada. Des enfants sont tombés malades et sont morts après avoir mangé des baies vertes. Dans les régions chaudes du monde (p. ex. Floride, Australie), la plante pousse à l'extérieur et devient une mauvaise herbe. Du bétail qui avait ingéré la plante entière a été intoxiqué. Il est important de noter que l'ingestion des baies ne produit pas les mêmes symptômes chez le bétail que chez les enfants. Normalement, au Canada, le bétail n'est jamais en présence de cette plante, mais on trouvera les symptômes d'intoxication dans la partie consacrée aux bovins. Des moutons et des chèvres ont également été empoisonnés. On ne doit pas permettre aux enfants et aux animaux de compagnie d'avoir accès à cette plante (Wolfson and Solomons 1964, McLennan and Amos 1989, Spoerke and Smolinske 1990). Les chats et les chiens qui ont accès à Lantana camara à l'intérieur des habitations peuvent s'empoisonner s'ils ingèrent les baies non parvenues à maturité ou les feuilles de la plante. Dans les ouvrages publiés, on n'a trouvé aucune mention d'intoxication d'animaux de compagnie par ingestion de Lantana camara.

Références :

  • McLennan, M. W., Amos, M. L. 1989. Treatment of lantana poisoning in cattle. Aust. Vet. J., 66: 93-94.
  • Spoerke, D. G., Smolinske, S. C. 1990. Toxicity of houseplants. CRC Press, Inc., Boca Raton, Fla., USA. 335 pp.
  • Wolfson, S. L., Solomons, T. W. 1964. Poisoning by fruit of Lantana camara. Am. J. Dis. Child., 107: 109-112.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Lantana camara L.
Nom(s) commun(s) :
Lantana
Nom de la famille scientifique :
Verbenaceae
Nom de famille commun :
verveine

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Lantana camara

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada. Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

Une plante ou parties d'une plante utilisées à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison.

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : Lantana - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques :

Dans des régions où la plante survit à l'extérieur comme en Floride et en Australie, du bétail s'est empoisonné en mangeant les feuilles. De jeunes enfants qui avaient mangé des baies vertes sont tombés malades et sont morts (Wolfson and Solomons 1964, McLennan and Amos 1989).

Parties toxiques :

  • feuilles
  • fruits non mûrs

Références :

  • McLennan, M. W., Amos, M. L. 1989. Treatment of lantana poisoning in cattle. Aust. Vet. J., 66: 93-94.
  • Sharma, O. P., Dawra, R. K., Makkar, H. P. 1989. Toxicity of isolated lantana (Lantana camara L.) constituents to male and female guinea pigs. Vet. Hum. Toxicol., 31: 10-13.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

On pense que le lantadène A et le lantadène B, qui sont des triterpènes pentacycliques, pourraient être les substances toxiques présentes dans les feuilles de Lantana camara. Cependant il existe des résultats contradictoires sur les toxines en cause et leurs divers effets sur les animaux. Sharma et al. (1989) ont constaté que les diverses formes cristallines des triterpènes n'avaient pas la même toxicité (les cristaux polyhédriques sont toxiques pour les cobayes et les cristaux en bâtonnets ne le sont pas). De plus, on ignore quelle est la composante toxique des baies. La plante contient aussi de la lancamarone, un poison également présent chez les poissons et dont la teneur est maximale en été. Les effets de cette substance sur les mammifères n'ont pas été étudiés (Spoerke and Smolinske 1990).

Produits chimiques toxiques :

  • lantadène A & B

Références :

  • Sharma, O. P., Dawra, R. K., Makkar, H. P. 1989. Toxicity of isolated lantana (Lantana camara L.) constituents to male and female guinea pigs. Vet. Hum. Toxicol., 31: 10-13.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Spoerke, D. G., Smolinske, S. C. 1990. Toxicity of houseplants. CRC Press, Inc., Boca Raton, Fla., USA. 335 pp.

Chats

Aucune information disponible sur les symptômes d'empoisonnement.

Chèvres

Aucune information disponible sur les symptômes d'empoisonnement.

Chiens

Aucune information disponible sur les symptômes d'empoisonnement.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

L'ingestion de baies vertes de Lantana camara produit les symptômes suivants : vomissements, diarrhée, faiblesse, léthargie, cyanose, respiration lente et laborieuse, pupilles dilatées, ataxie, coma et dépression des réflexes des tendons profonds. L'autopsie a révélé une congestion des poumons et des reins, et l'intestin grêle était dilaté. Ces symptômes se sont tous produits après l'ingestion d'une quantité inconnue de baies vertes non parvenues à maturité. Étant donné la texture rugueuse des feuilles et des tiges, les enfants n'ont pas tendance à les manger. Par conséquent, chez les humains, on n'a pas constaté la photosensibilité et les affections du foie observées chez le bétail qui avait ingéré des plantes entières. Le lavage doit être effectué rapidement pour empêcher ou limiter les symptômes. Plusieurs auteurs ont signalé que les baies mûres n'étaient pas toxiques pour les humains (Wolfson and Solomons 1964, Spoerke and Smolinske 1990).

Références :

  • Spoerke, D. G., Smolinske, S. C. 1990. Toxicity of houseplants. CRC Press, Inc., Boca Raton, Fla., USA. 335 pp.
  • Wolfson, S. L., Solomons, T. W. 1964. Poisoning by fruit of Lantana camara. Am. J. Dis. Child., 107: 109-112.

Moutons

Aucune information disponible sur les symptômes d'empoisonnement.

Une autre recherche?