Mélilot jaune (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

Le mélilot jaune est cultivé et acclimaté dans la plupart des régions du Canada. Lorsqu'on le récolte comme fourrage, des moisissures se développent généralement sur les tiges succulentes. Les glycosides présents dans la plante se transforment en coumarine par hydrolyse, puis les moisissures métabolisent la coumarine en produisant du dicoumarol, une substance toxique pour les animaux. Voir les notes sur le mélilot blanc (Melilotus alba).

Références :

  • Cheeke, P. R., Shull, L. R. 1985. Natural toxicants in feeds and poisonous plants. AVI Publishing Company, Inc., Westport, Conn., USA. 492 pp.
  • McDonald, G. K. 1980. Moldy sweetclover poisoning in a horse. Can. Vet. J., 21: 250-251.
  • Radostits, O. M., Searcy, G. P., Mitchall, K. G. 1980. Moldy sweetclover poisoning in cattle. Can. Vet. J., 21: 155-158.
  • Turkington, R. A., Cavers, P. B., Rempel, E. 1978. The biology of Canadian weeds. 29. Melilotus alba Desr. and M. officinalis (L.) Lam. Can. J. Plant Sci., 58: 523-537.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Melilotus officinalis (L.) Lam.
Nom(s) commun(s) :
mélilot jaune
Nom de la famille scientifique :
Leguminosae
Nom de famille commun :
pois

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Melilotus officinalis

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada. Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Alberta
  • Colombie-Britannique
  • Île-du-Prince-Édouard
  • Manitoba
  • Nouveau-Brunswick
  • Nouvelle-Écosse
  • Ontario
  • Québec
  • Saskatchewan
  • Terre-Neuve
  • Territoire du Yukon
  • Territoires du Nord-Ouest

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : mélilot jaune - Recherche Google

Parties toxiques :

  • feuilles
  • tiges

Références :

  • Cheeke, P. R., Shull, L. R. 1985. Natural toxicants in feeds and poisonous plants. AVI Publishing Company, Inc., Westport, Conn., USA. 492 pp.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

Le mélilotoside, un glycoside, se transforme en coumarine par hydrolyse. La coumarine est métabolisée par des moisissures; celles-ci la transforment en dicoumarol, qui entrave l'action de la vitamine K chez les animaux et empêche ainsi la coagulation du sang. Pour plus de renseignements, voir les notes sur le mélilot blanc (Melilotus alba).

Produits chimiques toxiques :

  • dicoumarol
  • mélilotoside

Références :

  • Cheeke, P. R., Shull, L. R. 1985. Natural toxicants in feeds and poisonous plants. AVI Publishing Company, Inc., Westport, Conn., USA. 492 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Voir les notes sur le mélilot blanc (Melilotus alba).

Références :

  • Cheeke, P. R., Shull, L. R. 1985. Natural toxicants in feeds and poisonous plants. AVI Publishing Company, Inc., Westport, Conn., USA. 492 pp.
  • Radostits, O. M., Searcy, G. P., Mitchall, K. G. 1980. Moldy sweetclover poisoning in cattle. Can. Vet. J., 21: 155-158.

Chevaux

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Voir les notes sur le mélilot blanc (Melilotus alba).

Références :

  • McDonald, G. K. 1980. Moldy sweetclover poisoning in a horse. Can. Vet. J., 21: 250-251.

Une autre recherche?