Ortie dioïque (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

L'ortie dioïque (Urtica dioica) pousse dans tout le Canada; l'espèce comprend une sous-espèce indigène très répandue et une sous-espèce introduite présente dans les provinces maritimes. Cette plante forme de grandes colonies dans les vergers, les cours de ferme, les anciens pâturages, les fossés et les terrains vagues. Les poils urticants se cassent facilement, ce qui permet aux sécrétions de pénétrer dans la peau. Les humains ressentent une piqûre douloureuse suivie d'une petite enflure rougeâtre, d'une démangeaison prolongée et d'un engourdissement. La réaction initiale ne dure que quelques minutes, mais si le contact est répété, la douleur peut devenir plus intense et durer plusieurs jours. Aux États-Unis, des chiens de chasse ont été empoisonnés et sont morts après une exposition massive à cette plante (Bassett et al. 1977, Mitchell and Rook 1979, Anon. 1982).

Références :

  • Anon. 1982. Stinging nettle (Urtica sp.) and dogs. Vet. Hum. Toxicol., 24: 247.
  • Bassett, I. J., Crompton, C. W., Woodland, D. W. 1977. The biology of Canadian weeds. 21. Urtica dioica L. Can. J. Plant Sci., 57: 491-498.
  • Mitchell, J. C., Rook, A. 1979. Botanical dermatology. Greenglass Ltd, Vancouver, B.C., Canada. 787 pp.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Urtica dioica L.
Nom(s) commun(s) :
ortie dioïque
Nom de la famille scientifique :
Urticaceae
Nom de famille commun :
ortie

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Urtica dioica

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada. Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Alberta
  • Colombie-Britannique
  • Île-du-Prince-Édouard
  • Manitoba
  • Nouveau-Brunswick
  • Nouvelle-Écosse
  • Ontario
  • Québec
  • Saskatchewan
  • Terre-Neuve
  • Territoire du Yukon
  • Territoires du Nord-Ouest

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : ortie dioïque - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques :

Les poils urticants qui couvrent la tige, les feuilles et les fleurs produisent une sensation douloureuse de piqûre. Chaque poil est formé d'une longue tige qui devient plus étroite vers son extrémité et dont la pointe porte un petit renflement. Tout le poil contient de la silice sauf la partie située juste au-dessous de la pointe, de sorte que celle-ci se casse facilement. Il reste une fine tige creuse qui traverse la peau et permet l'injection des sécrétions (Mitchell and Rook 1979).

Parties toxiques :

  • poils

Références :

  • Mitchell, J. C., Rook, A. 1979. Botanical dermatology. Greenglass Ltd, Vancouver, B.C., Canada. 787 pp.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

Les poils urticants de l'ortie dioïque contiennent de l'acétylcholine, de l'histamine et de la 5-hydroxytryptamine. L'acétylcholine qui est présente naturellement chez les mammifères intervient dans la transmission de l'influx nerveux alors que l'histamine produit une enflure (Mitchell and Rook 1979).

Produits chimiques toxiques :

  • acétylcholine
  • histamine
  • 5-hydroxytryptamine

Références :

  • Mitchell, J. C., Rook, A. 1979. Botanical dermatology. Greenglass Ltd, Vancouver, B.C., Canada. 787 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Chiens

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Aux État-Unis, des chiens de chasse ont été empoisonnés après une exposition massive aux poils d'ortie dioïque. Les symptômes étaient les suivants : tremblements, douleur, production de bave, dyspnée et vomissements. En l'absence de traitement, certains des chiens sont morts 2 à 3 jours après l'exposition (Anon. 1982).

Références :

  • Anon. 1982. Stinging nettle (Urtica sp.) and dogs. Vet. Hum. Toxicol., 24: 247.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Mitchell, J. C., Rook, A. 1979. Botanical dermatology. Greenglass Ltd, Vancouver, B.C., Canada. 787 pp.

Une autre recherche?