pavot d'Islande (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

Le pavot d'Islande (Papaver nudicaule) est une plante ornementale d'extérieur qui s'échappe occasionnellement des cultures. Il contient des alcaloïdes susceptibles de causer des troubles divers chez les animaux qui l'ingèrent. Des chevaux, des bovins et des moutons ont été empoisonnés par des résidus de plantes qu'on leur avait donnés à manger (Cooper and Johnson 1984).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Papaver nudicaule L.
Nom(s) commun(s) :
pavot d'Islande
Nom de la famille scientifique :
Papaveraceae
Nom de famille commun :
pavot

Visitez ITIS*ca pour plus d'informationtaxonomique : Papaver nudicaule

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada. , Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada / Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

Une plante ou parties d'une plante utilisées à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison.

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : pavot d'Islande - Recherche Google

Parties toxiques :

  • Jus de la plante
  • Toutes les parties

Références :

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

Le pavot d'Islande contient des alcaloïdes ayant une action physiologique (Kingsbury 1964).

Produits chimiques toxiques :

  • substance chimique inconnue

Références :

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B.: Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Chevaux

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxications :

Les symptômes d'intoxication sont l'agitation, l'incoordination, la raideur, les secousses musculaires, les chutes et le ballonnement. Ce pavot a rarement eu des effets mortels (Cooper and Johnson 1984).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Moutons

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxications :

Les symptômes sont l'agitation, l'incoordination, les secousses musculaires et les chutes. La production de lait peut diminuer pendant de longues périodes (Cooper and Johnson 1984)

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Une autre recherche?