Pavot somnifère (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

Le pavot somnifère (Papaver somniferum) est une fleur ornementale qu'on rencontre encore autour de certaines vieilles habitations. La plante survit en produisant des graines chaque année. C'est de cette plante qu'on tire les médicaments et les drogues ainsi que les graines de pavot qu'on emploie pour la production d'huile et comme condiment sur les bagels, les gâteaux et d'autres aliments. En Europe, des bovins se sont empoisonnés en mangeant soit des tiges et des capsules qui avaient été jetées ou des restes de graines provenant de la production d'huile. Les humains sont empoisonnés par diverses substances présentes dans le pavot somnifère ou qui en sont tirées, ou bien ils en deviennent dépendants (Frohne et Pfander 1983, Cooper et Johnson 1984). Il est important de noter que les graines de pavot vendues dans le commerce sont sans danger parce que dans ce cas les toxines ont été détruites par la chaleur (Fuller et McClintock 1986).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Frohne, D., Pfander, H. J. 1983. A colour atlas of poisonous plants. Wolfe Publishing Ltd., London, England. 291 pp.
  • Fuller, T. C., McClintock, E. 1986. Poisonous plants of California. Univ. California Press, Berkeley, Calif., USA. 432 pp.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Papaver somniferum L.
Nom(s) commun(s) :
pavot somnifère
Nom de la famille scientifique :
Papaveraceae
Nom de famille commun :
pavot

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Papaver somniferum

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/Names of plant diseases in Canada, Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/ Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

Une plante ou parties d'une plante utilisées à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison.

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : Pavot somnifère - Recherche Google

Parties toxiques :

  • fruits non mûrs
  • jus de la plante
  • toutes les parties

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

Le pavot somnifère contient une résine brute, l'opium, qui est présente dans toute la plante mais est plus concentrée dans la sève laiteuse des capsules non arrivées à maturité. Dans la plante, on trouve de la morphine et de la codéine, qu'on emploie comme médicaments, ainsi que d'autres alcaloïdes comme la papavérine et la protopine (Cooper et Johnson 1984).

Produits chimiques toxiques :

  • codine
  • morphine
  • protopine

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Les bovins qui avaient ingéré du pavot somnifère ont eu des symptômes d'agitation et de mouvement constant, et ils mugissaient continuellement. Ils ont totalement cessé de se nourrir, de ruminer et de produire du lait, et sont tombés dans un sommeil profond. Le rétablissement a été long et la production de lait a été réduite, de sorte qu'il y a eu une perte économique. L'autopsie a montré une inflammation des reins et des intestins ainsi qu'un jaunissement du foie (Cooper et Johnson 1984).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Frohne, D., Pfander, H. J. 1983. A colour atlas of poisonous plants. Wolfe Publishing Ltd., London, England. 291 pp.
  • Fuller, T. C., McClintock, E. 1986. Poisonous plants of California. Univ. California Press, Berkeley, Calif., USA. 432 pp.

Une autre recherche?