Prêle des champs (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

La prêle des champs (Equisetum arvense) est une plante indigène qui pousse dans tout le Canada. Elle contient de la thiaminase, qui peut provoquer une déficience en thiamine chez les chevaux. Les ruminants ne sont généralement pas touchés par la déficience en thiamine parce que cette substance est produite dans le rumen. Cependant on signale quelques cas de ruminants ayant eu des symptômes. Au Canada, des chevaux se sont empoisonnés en mangeant de la prêle des champs (Henderson et al. 1952, Cheeke et Schull 1985).

Références :

  • Cody, W. J., Wagner, V. 1981. The biology of Canadian weeds. 49. Equisetum arvense L., 61 : 123-133.
  • Henderson, J. A., Evans, E. V., McIntosh, R. A. 1951. The antithiamine action to Equisetum. J. Am. Vet. Med. Assoc., 120 : 375-378.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Equisetum arvense L.
Nom(s) commun(s) :
prêle des champs
Nom de la famille scientifique :
Equisetaceae
Nom de famille commun :
prèle

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Equisetum arvense

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada, Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/ Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Alberta
  • Colombie-Britannique
  • Île-du-Prince-Édouard
  • Labrador
  • Manitoba
  • Nouveau-Brunswick
  • Nouvelle-Écosse
  • Ontario
  • Québec
  • Newfoundland
  • Northwest Territories
  • Ontario
  • Québec
  • Saskatchewan
  • Terre-Neuve
  • Territoire du Yukon
  • Territoires du Nord-Ouest

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93 : 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94 : 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : Prêle des champs - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques :

Les prêles ont des tiges fertiles et stériles distinctes. La tige fertile de la prêle des champs est de couleur chair et apparaît avant la tige stérile, qui est verte.

Parties toxiques :

  • feuilles
  • tiges

Références :

  • Cheeke, P. R., Shull, L. R. 1985. Natural toxicants in feeds and poisonous plants. AVI Publishing Company, Inc., Westport, Conn., USA. 492 pp.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

La thiaminase est une enzyme qui dégrade et inactive la thiamine, une vitamine B. Dans les organismes animaux, la thiamine intervient dans les réactions de décarboxylation. Une déficience en thiamine entraîne un excès de pyruvate dans le sang, ce qui a pour effet d'entraver le métabolisme énergétique de créer un manque d'ATP dans les cellules. Chez les chevaux, le foin qui contient 20 % ou plus de prêle des champs risque de produire des symptômes dus à la déficience en thiamine dans un délai de 2 à 5 semaines (Cheeke et Schull 1985).

Produits chimiques toxiques :

  • thiaminase

Références :

  • Cheeke, P. R., Shull, L. R. 1985. Natural toxicants in feeds and poisonous plants. AVI Publishing Company, Inc., Westport, Conn., USA. 492 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Chevaux

Moutons

Une autre recherche?