Prêle des marais (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

La prêle des marais (Equisetum palustre) est une espèce indigène qui pousse dans tout le Canada. Cette plante a empoisonné des bovins et, plus rarement, des moutons. En plus de la thiaminase, elle contient un alcaloïde toxique (Kingsbury 1964, Cooper and Johnson 1984).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Frohne, D., Pfander, H. J. 1983. A colour atlas of poisonous plants. Wolfe Publishing Ltd., London, England. 291 pp.
  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Equisetum palustre L.
Nom(s) commun(s) :
prêle des marais
Nom de la famille scientifique :
Equisetaceae
Nom de famille commun :
prèle

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Equisetum palustre

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada. , Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Alberta
  • Colombie-Britannique
  • Île-du-Prince-Édouard
  • Manitoba
  • Nouveau-Brunswick
  • Nouvelle-Écosse
  • Ontario
  • Québec
  • Saskatchewan
  • Terre-Neuve
  • Territoire du Yukon
  • Territoires du Nord-Ouest

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : prêle des marais - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques :

La prêle des marais a des tiges fertiles et stériles distinctes. Contrairement à la prêle des champs, cette espèce a des tiges fertiles et stériles vertes, les sporanges étant regroupés au sommet de la tige fertile.

Parties toxiques :

  • feuilles
  • tiges

Références :

  • Frohne, D., Pfander, H. J. 1983. A colour atlas of poisonous plants. Wolfe Publishing Ltd., London, England. 291 pp.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

La palustrine, un alcaloïde, a été trouvée dans la prêle des marais. Cette substance pourrait jouer un rôle dans les cas d'empoisonnement de bovins par cette plante. Les effets de la thiaminase ne posent habituellement pas de problème chez les ruminants parce que la thiamine est produite dans le rumen. Par conséquent on soupçonne que les effets toxiques sont dus aux alcaloïdes. La quantité d'alcaloïdes présente varie largement (de 96 à 302 mg/100 g de poids sec). Les plantes givrées perdent rapidement la plus grande partie de leurs alcaloïdes alors que dans les prêles des marais séchées à l'air, le contenu d'alcaloïdes peut rester le même pendant des années (Frohne and Pfander 1983).

Produits chimiques toxiques :

  • palustrine
  • thiaminase

Références :

  • Frohne, D., Pfander, H. J. 1983. A colour atlas of poisonous plants. Wolfe Publishing Ltd., London, England. 291 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Chevaux

Moutons

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Une autre recherche?