Renoncule bulbeuse (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

La renoncule bulbeuse (Ranunculus bulbosus) est une plante acclimatée qui pousse dans quelques provinces du Canada. Autrefois, en Europe, les mendiants se servaient du jus de cette plante pour s'infliger des lésions cutanées et inspirer la pitié. La proto-anémonine, une substance chimique volatile, est un irritant. L'ingestion de cette plante a produit des intoxications chez les bovins, les porcs et les humains. Les ouvrages récents font état de peu de cas d'intoxication (Kingsbury 1964, Cooper et Johnson 1984).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Ranunculus bulbosus L.
Nom(s) commun(s) :
renoncule bulbeuse
Nom de la famille scientifique :
Ranunculaceae
Nom de famille commun :
renoncule

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Ranunculus bulbosus

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada, Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/ Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Nouvelle-Écosse
  • Ontario
  • Terre-Neuve

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93 : 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94 : 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : Renoncule bulbeuse - Recherche Google

Parties toxiques :

  • jus de la plante

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

La ranunculine, un glycoside, est présente dans le jus des renoncules. Lors de la macération, il y a libération d'une enzyme végétale qui transforme la ranunculine en proto-anémonine. Cette substance est une huile jaune volatile instable; soit elle se polymérise en anémonine non toxique, soit se volatilise. Les plantes séchées à l'air, comme celles qui sont présentes dans le foin, ne sont donc pas toxiques. La proto- anémonine est un irritant qui, lorsqu'il est ingéré, cause l'apparition d'ampoules et d'autres effets toxiques (Cooper et Johnson 1984).

Produits chimiques toxiques :

  • ranunculine

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

En Grande-Bretagne, une vache qui avait mangé des renoncules a eu une salivation excessive et a toussé, et du mucus s'est écoulé de ses narines. L'animal balançait maladroitement les pattes arrière. Le rétablissement a été précédé d'une période de respiration bruyante (Cooper et Johnson 1984).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

L'ingestion des bulbes de cette espèce de renoncule a entraîné quelques cas d'intoxication. La plante a un goût âcre et produit une sensation de brûlure dans la bouche et la gorge, ce qui empêche l'ingestion de grandes quantités. D'autres symptômes qui peuvent apparaître sont la diarrhée et des douleurs abdominales (Cooper et Johnson 1984).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Porcs

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Une autre recherche?