rhododendron de Californie (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

Le rhododendron de Californie (Rhododendron macrophyllum) est un arbuste indigène du sud-ouest de la Colombie-Britannique. Il a empoisonné des chèvres et des moutons. Les azalées sont maintenant classées dans le genre Rhododendron. Des animaux et des humains se sont empoisonnés en mangeant les feuilles, le nectar ou le miel fait à partir de cette plante. Klein-Schwartz et Litovitz (1985) ont constaté que les humains qui ingéraient des parties de plantes du genre Rhododendron montraient peu de symptômes d'intoxication. Sur 152 cas, 9 personnes seulement ont eu des symptômes et une seule a été prise de vomissements et a souffert d'hypertension transitoire. Les auteurs ont conclu que l'ingestion de petites quantités d'azalée était peu risquée pour les humains. Les azalées sont souvent cultivées comme plantes d'intérieur. On doit empêcher les enfants et les animaux de compagnie d'en manger. Du bétail s'est empoisonné en mangeant des feuilles d'azalées et de rhododendrons. En Amérique du Nord, ce sont les moutons qui sont affectés le plus souvent. Certains animaux sont morts (Casteel and Wagstaff 1989). Les empoisonnements surviennent habituellement lorsque les animaux ont accès à des retailles ou lorsqu'ils disposent de peu d'autres aliments comme en hiver. Les rhododendrons gardent leurs feuilles tout l'hiver. Des chèvres et des bovins ont également été empoisonnés. Les toxines en cause sont des andromédotoxines (grayanotoxines).

Références :

  • Casteel, S., Wagstaff, J. 1989. Rhododendron macrophyllum poisoning in a group of goats and sheep. Vet. Hum. Toxicol., 31: 176-177.
  • Klein-Schwartz, W., Litovitz, T. 1985. Azalea toxicity: an overrated problem?.Clin. Toxicol., 23: 91-101.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Rhododendron macrophyllum D. Don ex G. Don
Nom(s) commun(s) :
rhododendron de Californie
Nom de la famille scientifique :
Ericaceae
Nom de famille commun :
bruyère

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Rhododendron macrophyllum

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/Names of plant diseases in Canada. , Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Colombie-Britannique

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : Rhododendron de Californie - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques :

Les feuilles et les tiges de cette plante ont provoqué des empoisonnements (Casteel and Wagstaff 1989).

Parties toxiques :

  • Feuilles
  • Tiges

Références :

  • Casteel, S., Wagstaff, J. 1989. Rhododendron macrophyllum poisoning in a group of goats and sheep. Vet. Hum. Toxicol., 31: 176-177.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

Les andromédotoxines (y compris la grayanotoxine I) sont des diterpénoïdes qui sont présents dans toutes les espèces toxiques de la famille des Ericaceae (bruyères) (Cooper and Johnson 1984).

Produits chimiques toxiques :

  • Andromédotoxines

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Chèvres

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Dans un cas, plusieurs chèvres jeunes et adultes ont eu accès à des retailles de rhododendron de Californie; la plupart d'entre elles ont été empoisonnées, et certains jeunes animaux sont morts. Les symptômes étaient les suivants: décubitus latéral initial et période de convulsions toniques-cloniques commençant 6 heures après l'ingestion. Il y a également eu des vomissements, ataxie et état de faiblesse. Les vomissements se sont poursuivis pendant plus de 2 jours. On a observé une colique intense. Chez les chèvres en lactation, la production de lait a cessé. Certains animaux sont restés couchés quelques jours (Casteel and Wagstaff 1989).

Références :

  • Casteel, S., Wagstaff, J. 1989. Rhododendron macrophyllum poisoning in a group of goats and sheep. Vet. Hum. Toxicol., 31: 176-177.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Klein-Schwartz et Litovitz (1985) ont établi que l'ingestion de plantes du genre Rhododendron entraînait très peu de symptômes (vomissements). Lampe et McCann (1985) signalent que l'ingestion de grandes quantités de feuilles peut provoquer des symptômes plus graves: brûlure de la bouche, salivation excessive, vomissements, diarrhée, maux de tête et vision obscurcie. Les incidents de ce type sont peu probables parce que les feuilles ont un goût amer. On signale que le miel fait à partir des azalées et des rhododendrons est toxique. Il est amer et l'ingestion de grandes quantités est peu probable.

Références :

  • Klein-Schwartz, W., Litovitz, T. 1985. Azalea toxicity: an overrated problem?.Clin. Toxicol., 23: 91-101.

Moutons

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Des moutons qui avaient mangé des retailles de rhododendron de Californie sont tombés malades. Les symptômes étaient des vomissements prononcés, une ataxie et un état de faiblesse. Les vomissements se sont poursuivis quelques jours. Les animaux marchaient un peu et tombaient. Certains d'entre eux sont restés couchés de longues heures. D'autres ont souffert de colique (Casteel and Wagstaff 1989).

Références :

  • Casteel, S., Wagstaff, J. 1989. Rhododendron macrophyllum poisoning in a group of goats and sheep. Vet. Hum. Toxicol., 31: 176-177.

Une autre recherche?